Grâce à Mertens et Lukaku, la Belgique commence sa Coupe du monde avec un 3-0 contre le Panama

Grâce à Mertens et Lukaku, la Belgique commence sa Coupe du monde avec un 3-0 contre le Panama

OUF!! Après une première mi-temps difficile et violente, les Diables Rouges sont parvenus à s’extirper du piège tendu par le Panama. Grâce au talent de Dries Mertens, à la finition de Romelu Lukaku et à la sérénité de Thibaut Courtois, la Belgique s’impose 3-0 et lance bien son Mondial. 

Avant la rencontre, on s’attendait à une démonstration de la Belgique face au Panama. Elle n’a pas eu lieu. Du moins en première mi-temps. Même si les Diables ont débuté la rencontre avec quelques occasions et du rythme, celui-ci a rapidement été haché par des Panaméens en mode bouchers. Parfois les statistiques parlent d’elles-mêmes: le Panama sort de ce match avec 5 cartons jaunes et devient la nation la plus avertie du Mondial.

Les tacles, les prises de catch et les coups de coudes ont eu raison de la Belgique puisque les Diables sont rentrés aux vestiaires tenus en échec, 0-0. On commençait à s’inquiéter mais dès la reprise, un magicien a parlé…

Dries Merten & Romelu Lukaku

À la 47ème minute, Dries Mertens reprend un ballon anodin de volée. Celui-ci s’envole dans la lucarne de Penedo, le gardien du Panama, ne lui laissant aucune chance. 1-0 et déjà, le match semble plié. Car le Panama était là pour défendre, il va falloir attaquer désormais. Et ça tombe bien car quand on attaque, on laisse des espaces derrière.

Les Diables l’ont bien compris et en profitent pour placer des attaques de plus en plus précises. Ça commence par Eden Hazard qui glisse un petit ballon à Kevin de Bruyne qui, d’un crochet, efface son opposant et adresse un centre magnifique de l’extérieur du pied sur le crâne de Romelu Lukaku qui n’a plus qu’à la pousser au fond: 2-0, match définitivement plié.

Mais les Diables ne sont pas rassasiés. Les espaces dans la défense panaméenne se multiplient et Hazard en profite: il met sur orbite Romelu Lukaku d’une passe en profondeur. L’attaquant de Manchester United se retrouve seul face à Penedo qu’il trompe d’une petite pichenette dont Thierry Henry a le secret. C’est 3-0, le Panama ne pourra jamais revenir. Même si Carillo avait failli réduire la marque alors que le score n’était que de 1-0 suite à une largesse défensive de Yannick Carrasco. Heureusement, Thibaut Courtois a répondu présent pour sauver son équipe et son pays. Au final, le Panama n’aura pas vraiment inquiété les Diables offensivement mais il nous aura donné du fil à retordre en première mi-temps grâce à leur défense rugueuse et hermétique.

Il est certain que les Diables devront faire mieux contre la Tunisie et l’Angleterre mais ces trois points auront le mérite de mettre tout le monde en confiance. On souhaite bonne chance à la Tunisie et à l’Angleterre pour se farcir le Panama. Rien n’est joué pour eux…ni pour les Diables d’ailleurs.

Voici le deuxième but de Lukaku

Rendez-vous samedi pour le match contre la Tunisie!

Articles sponsorisés