Grâce à la série du même nom, le tourisme explose à Tchernobyl

Grâce à la série du même nom, le tourisme explose à Tchernobyl

HBO a trouvé la recette parfaite pour remplacer Game of Thrones: Tchernobyl. Cette mini-série de 5 épisodes rencontre actuellement un succès remarquable, devenant ainsi la série la mieux notée de tous les temps par les internautes. Résultat: le tourisme explose à Tchernobyl en plein milieu de l’Ukraine. 

Tchernobyl n’est sans doute pas le successeur de Game of Thrones. Malgré tout, HBO a trouvé la série parfaite pour faire le buzz et pour se relancer après la fin de sa série culte. La mini-série qui retrace l’horrible catastrophe nucléaire de Tchernobyl est un véritable carton planétaire. La preuve: elle est devenue la série la mieux notée de tous les temps sur IMDb, devant Breaking Bad, Game of Thrones et toute une série d’autres classiques. Un succès qui ne plait pas trop aux autorités russes qui estiment que la série terni l’image du pays.

Mais en tout cas, cette série doit probablement plaire à l’Ukraine, le pays dans lequel se trouve la ville de Tchernobyl. En effet, depuis la diffusion de la série en mai, on remarque une hausse significative du nombre de touristes dans la ville fantôme. On parle d’une augmentation de 40% de la fréquentation touristique. Du tourisme macabre certes mais du tourisme tout de même.

Motivation

Pourtant, il faut vraiment le vouloir pour aller visiter Tchernobyl. C’est pas le genre d’endroit où tu accèdes comme tu veux. Non, il y a toute une procédure à suivre. Premièrement, interdiction d’y aller sans guide. Deuxièmement, obligatoire de porter un pull à manches longues, un pantalon et des chaussures fermées et solides. Ensuite, il faut prendre le bus depuis Kiev et subir 2h30 de trajet jusque Tchernobyl.

Si la visite est sans danger, cela fait tout de même flipper puisque avant de commencer la visite, les touristes doivent signer une décharge en cas de contamination et ils sont obligés de porter un compter Geiger sur eux. Le tout pour environ 100 dollars soit environ 88 euros. Ces visites ne sont pas vieilles: elles existent depuis 2010 et attirent environ 30.000 touristes par an si l’on en croit Le Figaro. Pour la visite proprement dite, les touristes ont droit à un tour dans l’ancienne centrale, une visite de la ville abandonné de Pripiat et un repas dans le seul restaurant de la région. Et le comble, c’est que la série Tchernobyl a été tournée à Vilnius en Lituanie et absolument pas en Ukraine.

Articles sponsorisés