Génial! Facebook se lancerait dans le covoiturage

Génial! Facebook se lancerait dans le covoiturage

Qui n’a jamais cherché un lift via Facebook? Le géant des réseaux sociaux voit toujours plus loin. Sa nouvelle idée: devenir une plateforme de covoiturage, rien que ça! Voilà qui devrait faciliter la vie de beaucoup d’entre nous. 

Facebook en veut toujours plus. Le réseau social de grande envergure a déposé des brevets de covoiturage qui seraient ajoutés aux pages “événements” qu’on connait déjà. Un brevet ne signifie donc pas que le processus soit en marche. Mais c’est un premier pas.

Concrètement, si le projet est effectivement lancé, de nouvelles modalités seront intégrées dans les pages “événements”. Les trois possibilités actuelles à savoir Going, Not Going et Maybe seraient modifiées par ces deux nouveautés: “Going and driving” et “Going but not driving”. De quoi permettre aux personnes se rendant au même concert, anniversaire ou encore dîner d’y aller ensemble et donc de partager les frais de déplacement.

Alors c’est sûr, vous avez déjà, vous ou d’autres de votre entourage, posté un commentaire demandant un lift ou indiquant que vous aviez des places dans votre voiture pour vous rendre à tel ou tel endroit. Mais ces nouvelles options dans les événements devraient quand même vous faciliter la vie.

Celui qui proposera sa voiture pour les déplacements devra compléter une série de données comme le nombre de places disponibles et à qui s’adresse cette proposition.

Les passagers, eux, verront donc les différents conducteurs possibles et combien de places ils ont. Si vous ne conduisez pas, il vous suffira dès lors de réserver votre siège dans la voiture du conducteur de votre choix. Facile, non ?

Dès qu’un conducteur sait qui sont ses passagers, il est à même d’établir le meilleur itinéraire possible.

La nouvelle fonctionnalité n’est pas encore officiellement d’actualité mais, déjà, beaucoup y voient de nombreux avantages pour les événements à venir. Une question subsiste: ce covoiturage, serait-il payant ou non?

Sources: Business Insider, gadgets.ndtv

Articles sponsorisés