Faute à moitié avouée, à un quart pardonnée? Gad Elmaleh avoue “s’inspirer” d’autres humoristes

Getty

La réputation de Gad Elmaleh a pris un sacré coup ces derniers mois. La faute à CopyComic qui a mis en lumière d’étranges ressemblances entre les sketchs de Gad et ceux d’autres humoristes. Mais aujourd’hui, l’interprète de Chouchou avoue “s’inspirer” de ses collègues.

Autrefois superstar de l’humour français, Gad Elmaleh a vu sa réputation souillée à cause de plusieurs vidéos de CopyComic, une chaîne YouTube qui s’amuse à montrer comment des humoristes français plagient les sketchs d’autres artistes, bien souvent américains.

Dans un premier temps, Gad Elmaleh a nié les accusations de la chaîne YouTube, de façon un peu maladroite, déguisé en son personnage Chouchou. Mais ce mercredi, le Figaro et Le Parisien ont publié une interview de l’humoriste où il revient sur ce scandale. Il dit s’être inspiré de ces idoles humoristes mais sans parler de plagiat.

Inspiration n’est pas plagiat

Au final, s’inspirer de quelqu’un est inévitable, on est tous influencé parce que l’on a écouté, vu ou admiré durant sa vie. Sauf que quand on regarde les vidéos de CopyComic, on n’est plus vraiment sur de l’inspiration puisque Gad Elmaleh ressort parfois les mêmes phrases que ses compères, à la virgule près.

Dans l’interview, Gad n’en démord pas: zéro plagiat, que de l’inspiration: “Je le répète encore, avec bonne foi: je me suis inspiré de certains. Mais ma carrière ne se résume pas à des bons mots ou quelques blagues.”

Dans Le Parisien, il admet avoir repris quelques passages mais estime que le déferlement de haine qu’il a subi était disproportionné: “On s’en inspire, oui, on prend des choses et on les met à notre sauce. Mais, on parle d’1 minute 30… Peut-être qu’on a été à la facilité, en s’inspirant des techniques de vannes, des chutes, des punchlines des Américains (…) Alors, je me suis inspiré d’eux. OK, d’accord. Qu’est-ce qu’il faut faire maintenant ? Est-ce qu’il y a un confessionnal pour humoristes?”

Nouveau spectacle

Elmaleh a donc une posture un peu étrange. Il admet s’être inspiré de ses idoles sans pour autant les plagier. Et quand lui on demande si il compte continuer à copier pour son prochain spectacle, il avoue que non mais qu’il ne regrette rien car il n’était pas “dans une démarche malicieuse”. Sans le dire directement, il avoue donc avoir copié, c’est assez troublant.

Cela dit, on dirait qu’il a pris conscience que sa manière de bosser ne passait pas. Il explique donc que pendant l’écriture de son nouveau spectacle, il a pris peur plusieurs fois en se disant que ce qu’il écrivait avait peut-être déjà été fait.

En tout cas attends-toi à un spectacle où Gad sera un peu provocateur,car il compte bien jouer de toute cette histoire: “Vous croyez que je ne vais pas parler de cette affaire de plagiat, des médias et des réseaux sociaux? Bien sûr que je vais en parler! Je teste déjà ce que j’ai écrit et je vois les gens rire.”

Articles sponsorisés