Fâché avec Fox News, Trump a une nouvelle chaîne préférée

epa

« Fox News n’est plus ce qu’elle était »: c’est un Trump déçu qui a commenté les derniers sondages de la chaîne américaine. Faut dire qu’il était annoncé battu, peu importe le candidat auquel il était opposé: Joe Biden, Bernie Sanders, Elizabeth Warren ou encore Kamala Harris. Pas grave, il se retourne vers une chaîne plus jeune et plus à droite.

“La Fox a changé, mes pires sondages sont toujours venus de Fox. Quelque chose se passe en ce moment, je vous le dis, et je ne suis pas content”, a pesté Donald Trump.

Faut dire que la chaîne conservatrice se montre plus critique envers le président. Dernier exemple: sa gestion qualifiée de “brutale” des négociations commerciales avec la Chine. Elle a valu à son auteur, chroniqueur à la Fox, d’être taxé de “méchant”, “pathétique” “qui se trompe tout le temps”.

Trump reproche à la Fox son ouverture aux démocrates et menace: “vous savez, c’est moi qui décide pour les très gros débats (…). Et nous n’en prévoirons probablement que trois.”

OANN, “c’est très beau ce que vous faites”

Ses mots doux, Trump les destine maintenant à une chaîne plus jeune et plus à droite: One America News Network. Son fondateur, Robert Herring, la présente depuis le 9 août sur son compte Twitter comme « la préférée du président ».

Donald Trump a en effet loué la chaîne à de multiple reprises ces derniers temps: “Merci pour la gentille façon dont vous nous traitez. Nous l’apprécions”, avait-il déclaré. “Vraiment, c’est très bien. C’est très beau ce que vous faites”, réservant au passage quelques unes de ses réponses à OANN à des moments clés de sa présidence, au détriment d’autres médias beaucoup plus importants. C’était le cas pour les 100 jours de sa présidence ou encore suite au sommet historique entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

En réponse, le patron d’OANN avait promis de ne jamais interrompre la couverture d’un meeting du Président américain, au contraire de la Fox qui l’avait fait quelques jours plus tôt.

Reste que Donald Trump n’est pas près de se passer de la Fox et de ses audiences. La chaîne conservatrice garde un énorme impact sur l’électorat blanc de Trump, principalement en zone rurale. Et c’est aussi le cas inversement. On en a eu encore la preuve ce week-end où Donald Trump était décrit par l’une des chroniqueuse comme un bourreau de travail, “le seul président qui apparaît plus jeune” depuis qu’il a intégré le bureau ovale.

Articles sponsorisés