Face à la pression, Justin Trudeau “s’excuse profondément” pour un blackface datant de 2001

epa

Jusqu’ici, le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait une réputation exemplaire. Mais ces derniers jours, une photo de lui datant de 2001 a refait surface. On le voit à une soirée, déguisé en noir, créant l’indignation sur les réseaux. Alors en pleine campagne, le Premier ministre s’est excusé publiquement.

Tout est allé très vite. Une photo se retrouve dans le Time et quelques heures plus tard, le Premier ministre canadien s’excuse publiquement dans un point presse improvisé en pleine campagne pour les élections législatives. Il faut dire que la photo n’est pas anodine.

Elle date de 2001, à l’époque où Trudeau était âgé de 30 et qu’il n’avait pas encore commencé sa carrière politique. Il n’empêche qu’il nous fait un bon gros blackface, c’est-à-dire qu’il est déguisé en personne noire lors d’une soirée déguisée.

Profondes excuses

Alors, vu le torrent de réactions et l’indignation générale, le Premier ministre a adressé “ses profondes excuses” lors d’un point presse en reconnaissant que c’était très raciste de sa part: “C’est quelque chose que je ne considérais pas comme raciste à l’époque, mais je reconnais aujourd’hui que c’était raciste, et j’en suis profondément désolé.”

La photo publiée par le journal américain avait été prise lors d’une fête de fin d’année dans l’école où Justin Trudeau étudiait à l’époque. Une soirée placée sous le signe des Milles et une Nuits: “Je suis déguisé avec un costume d’Aladdin et je me suis maquillé. Je n’aurais pas dû le faire” explique-t-il en plaidant l’erreur de jeunesse tout en refusant de démissionner ou de faire un trait sur sa campagne.

Il demande alors aux Canadiens de l’excuser: “Toute ma vie j’ai travaillé pour créer des opportunités pour les gens, pour lutter contre le racisme et l’intolérance” a-t-il déclaré pour se défendre, lui qui a nommé plusieurs personnes de couleurs à des postes importants au Canada.

Campagne menacée

C’est évidemment un gros coup dur pour la campagne de Justin Trudeau lui qui jusqu’à aujourd’hui, jouissait d’une réputation quasi parfaite. Depuis la publication de la photo, tous ses concurrents s’en donnent à coeur joie en remettant en cause la personnalité du Premier ministre. C’est le cas de Jagmeet Singh, chef du Nouveau parti démocratique (NPD), le premier chef de parti fédéral issu d’une minorité visible.

“C’est troublant, c’est insultant” a-t-il réagi, “Il y a le M. Trudeau public, honnêtement il est très sympathique, chaleureux. Mais en coulisses, on dirait qu’il y a un différent M. Trudeau.” Le chef des conservateurs, Andrew Scheer, lui, va encore plus loin en déclarant que Trudeau n’est tout simplement “pas digne de gouverner”.

Plusieurs personnalités se sont rendues coupables de racisme à cause de blackface dans ce genre comme Antoine Griezmann qui s’était déguisé en basketteur noir. Cette pratique de se déguiser en personne noire date de la première partie du 19ème siècle à l’époque où les blancs se déguisaient en noir pour se moqueur d’eux.

Articles sponsorisés