Et de trois: c’est au tour du cdH de rejeter le Coquelicot

newsmonkey

C’était dans l’air, c’est maintenant une confirmation. Les humanistes ne soutiendront pas le gouvernement minoritaire PS-Ecolo.

Le cdH était réuni ce mardi en bureau politique. Il est ressorti des discussions que le cdH ne soutiendrait pas le gouvernement Coquelicot proposé par le tandem Ecolo-PS, et ce, même depuis l’opposition, rapporte Le Soir.

“Par courtoisie, nous avons parcouru ces notes très généreuses et très générales, mais sans esquisse budgétaire. Mais nous nous en tiendrons à notre décision du 5 juin de ressourcer le parti dans l’opposition.”

Maxime Prévot, président du cdH.

PS et Ecolo vont devoir se faire une raison: il faudra intégrer un 3e partenaire, sans quoi la législature risque de ressembler à un long chemin de croix, le MR et le PTB ayant déjà marqué le refus.

Pour rappel, il manque aux deux partis de gauche 3 députés pour atteindre la majorité au Parlement wallon et 5 députés en Fédération Wallonie-Bruxelles. La note qu’ils ont construite avec la société civile n’a pas convaincu les humanistes.

Le dilemme d’Ecolo

Le choix revient maintenant à Ecolo d’intégrer ou pas le MR. Car les libéraux et les socialistes peuvent très bien former une majorité à deux. De nombreux écologistes gardent en travers de la gorge la campagne agressive du MR, tandis que le PS n’a pas vraiment envie de se retrouver en binôme avec son meilleur ennemi.

Les lignes devraient bouger dans les prochains jours. Les vacances parlementaires approchent toutefois, autour du 21 juillet.

Articles sponsorisés