Éruption du volcan Tungurahua en Équateur

Éruption du volcan Tungurahua en Équateur

Après deux explosions, un nuage de cendre de 5 km de haut et une coulée de lave, les services de secours se préparent aux différents scénarios. (crédit photo Ñato Guia de las cumbres)

Ñato est guide de haute montagne en Équateur. Il a pris ce cliché depuis sa salle de bains et pour lui cela devient normal et il ne craint rien. Les volcans Équatoriens, il les connaît tous. Il vit à Baños, petit ville du pays reconvertie en capitale des sports extrêmes. La ville est proche du volcan Tungurahua qui est régulièrement en éruption depuis 1999. La dernière remonte à fin 2015. Rien de bien méchant et pourtant les 2 explosions de vendredi ne sont pas bégnines.

Une grande colonne de centre de plus de 5km, une coulée de lave et les autorités qui ont évidemment enregistré une secousse préalable et ont pu se préparer au premier niveau d’alerte jaune.

Depuis aujourd’hui l’alerte passe à l’orange, les autorités recommandent à la population de ne pas circuler sur les pistes et chemins qui sont proches du volcan. Aussi, ils restent vigilants et craignent que l’activité du Cotopaxi augmente, il est réveillé et également en éruption rare et faible depuis le 15 août 2015. Il menacé en effet la capitale et des centaines de milliers de personnes.

La population locale de Tungurahua doit se couvrir le corps complètement, surtout les voies respiratoires, les yeux et se laver fréquemment. Il est également interdit de traverser à pied un cours d’eau dont le niveau atteint le genou. Le risque de crue soudaine par la fonte de glace est possible.

Les dépôts de cendre atteignent la ville de Riobamba comme on peut le voir sur cette vidéo amateur.

Articles sponsorisés