Enfin une bonne nouvelle: la petite Bana a pu être évacuée d’Alep avec sa famille

Enfin une bonne nouvelle: la petite Bana a pu être évacuée d’Alep avec sa famille

L’évacuation d’Alep a enfin repris. Bana, la fillette de 7 ans qui tweete l’horreur de son quotidien entre les bombardements, a enfin pu être évacuée avec sa famille ce matin. 65 bus sont parti d’Alep et 3500 personnes ont pu quitter la ville. 

Enfin des bonnes nouvelles qui viennent d’Alep. 65 bus sont parti ce lundi matin et ont permis à 3500 personnes de quitter la ville selon Rami Abdulrahman, le directeur de l’observatoire syrien des Droits de l’homme. Parmi ces gens, la petite Bana et sa famille. Âgée de 7 ans, la fillette tient un compte twitter avec sa maman. Ses tweets sur l’horreur d’Alep ont fait le tour du web. Elle raconte ce qu’elle vit tous les jours entre les bombardements et son quotidien est suivi par plus de 300.000 followers.

Abdul Kafi Alhamdo, un professeur d’anglais en Syrie, explique par texto à CNN que ces transferts en bus sont loin d’être faciles: “Il y a quatre personnes par siège. Les enfants vomissent par manque de nourriture et d’eau.” Ils ne peuvent pas non plus aller aux toilettes et ils sont souvent frigorifiés quand ils arrivent. Les bénévoles demandent aux gens de se taire pour ‘sauver leur vie”.

Aujourd’hui, normalement, le Conseil de sécurité des Nations unies devrait se prononcer sur un projet de résolution qui permettrait à l’ONU de surveiller l’évacuation.

Les tweets de la petite fille ont fait le tour du monde

“Ce soir, nous n’avons pas de maison. Elle a été bombardée et et je suis tombée dans les décombres. J’ai vu des morts et je suis presque morte.”

Elle a failli mourir de nombreuses fois

“Mon nom est Bana. J’ai 7 ans. Je parle au monde en live depuis Alep. C’est mon dernier moment pour vivre ou mourir”.

Mais son appel à l’aide a enfin été entendu

“S’il vous plaît, sauvez-nous maintenant.”

Elle a remercié tout le monde dans une vidéo

Articles sponsorisés