Encore une déclaration de Nicolas Sarkozy qui restera gravée: “Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs”

Encore une déclaration de Nicolas Sarkozy qui restera gravée: “Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs”

Le genre de déclaration qu’il ne vaut mieux pas ébruiter. Pas de chances, c’était en présence de journalistes. Nicolas Sarkozy, ex-président français et candidat à la présidence de la France, a sorti cette phrase qui risque de faire des vagues: “Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs”.

Nicolas Sarkozy a déjeuné avec des journalistes au siège de l’AFP, l’Agence France Presse, le mardi 18 octobre. Qu’est-ce qui lui a pris de lâcher cette phrase: “Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs”?

C’est vrai, il était en présence de journalistes, soit les individus qui ont le moins leur langue dans leur poche. Pensait-il réellement qu’une phrase pareille passerait inaperçue? Il aurait aussi, selon des sources contactées par le journal “l’Obs”, qualifié Marine Le Pen d’”épaisse”, “vulgaire” et “dépressive”.

En off?

Bien sûr, ces déclarations ont été faites en off. Ce sont des déclarations non-officielles qui ne sont pas destinées à paraître dans la presse. Mais… L’AFP a confirmé l’existence du déjeuner mais elle préfère ne pas “faire de commentaires sur des propos off”.

L’équipe de Sarkozy a carrément sorti un “démenti formel”: “on veut le mettre au même niveau que François Hollande, c’est scandaleux, il n’a jamais dit ça.” Pourtant, on connaît le langage parfois acerbe que l’ancien chef de l’État français peut emprunter. Qui ne se souvient pas de ce fameux “casse-toi, pauvre con”?

Source: l’Obs

Articles sponsorisés