Encore quelques lacunes sur Twitter? Donald Trump interpelle Theresa May mais se trompe trois fois de compte

Encore quelques lacunes sur Twitter? Donald Trump interpelle Theresa May mais se trompe trois fois de compte

Mercredi, quand Donald Trump a publié des vidéos islamophobes sur son compte Twitter, Theresa May l’a vivement critiqué. Le président américain a voulu lui répondre mais ce ne fut pas une mince affaire. Il a dû s’y reprendre à trois fois avant de mentionner le compte officiel de la Première ministre britannique. 

Malgré son utilisation abusive de Twitter, Donald Trump a encore quelques progrès à faire. On te l’expliquait mercredi: le président américain a retweeté des vidéos islamophobes sur son compte Twitter. Nombreux sont ceux qui se sont indignés face à ces publications. Parmi eux, Theresa May, la Première Ministre britannique.

Elle prend l’exemple du mouvement “Britain First”, la version britannique de “America First” qui consiste à placer les Anglais en priorité et ainsi discriminer les autres communautés. En gros, c’est un mouvement isolationniste qui a pour but de restaurer la gloire passée du pays. Le porte-parole de May déclarait mercredi: “Britain First, cherche à diviser les communautés en utilisant des discours haineux remplis de mensonges qui attisent les tensions. Un président ne doit pas véhiculer de tels messages.”

Réponse de Trump en trois étapes

Trump n’est pas du genre à se laisser chier dans les bottes. Il a donc tenu à répondre à sa pote Theresa May. Seul petit souci, il a encore du mal à maîtriser le réseau social. Il a dû s’y prendre à trois fois avant de trouver le bon compte de la Première ministre. Il a en effet envoyé un tweet à un faux compte ne comptant que six followers! Il fallait le faire! Mais il y a pire: il a répété cette fausse manip’ trois fois avant de trouver le profil officiel de son homologue britannique.

Dans son message, il demande à May de ne pas s’occuper de lui mais de son pays où “l’Islam radical est en train de prendre racine au Royaume-Uni” en précisant qu’aux States, “on fait les choses correctement”. Depuis, il a supprimé les tweets foireux mais heureusement, Metro a fait un screenshots! Le voici!

Le compte mentionné dans ce tweet n’a que 6 followers…

Metro

La preuve

Twitter screenshot

Le padawan Trump a encore beaucoup à apprendre avant de devenir le maître de Twitter!

Articles sponsorisés