Elon Musk veut lancer des milliers de satellites dans l’espace pour recouvrir le monde d’Internet

Elon Musk veut lancer des milliers de satellites dans l’espace pour recouvrir le monde d’Internet

Elon Musk et sa société spatiale SpaceX ont déposé une demande auprès du gouvernement américain pour être autorisé à lancer des milliers de satellites. Ces appareils devraient permettre de créer une couverture internet mondiale. On dirait de la science-fiction mais ça semble bien parti.

Parmi les projets fous d’Elon Musk, celui-ci est carrément impressionnant mais il pourrait très bien se réaliser. Plusieurs compagnies l’appuient, dont Alphabet Inc. (Google) et Samsung, soit deux des entreprises les plus puissantes au monde.

Ce projet ambitionne de couvrir la Terre avec 4.425 satellites qui, une fois en orbite, nous donneraient accès à Internet partout dans le monde. Où que l’on soit. Qu’est-ce qui empêche Musk de déployer son réseau autour de la Planète? La U.S. Federal Communications Commission, une commission gouvernementale américaine qui doit encore donner son accord.

Haut-débit

Avec ce nouveau réseau, Space-X espère aussi apporter de l’Internet à très haut-débit dans le monde entier. Mais pour que ce soit possible, il faut que ses satellites soient plus proches de la Terre que les satellites normaux. Ces milliers d’antennes relais devraient, dans le projet de Musk, flotter à 1.200 kilomètres de la croûte terrestre.

Space X espère lancer une première flottille de satellites rapidement. 800 appareils, de la taille d’une voiture, devraient décoller depuis les États-Unis, Puerto-Rico et les îles Vierges dans les Antilles.

Prix de l’opération

Combien va coûter ce projet pharaonique? En janvier 2015, lorsque Musk a présenté son idée pour la première fois, il était question de 10 milliards de dollars. Mais actuellement, il garde les coûts de l’opération secrets. Pas d’inquiétude, de nombreuses sociétés sont intéressées par son projet.

Dans les bailleurs de fonds de Space Exploration Technologies Corp ou Space X, on trouve Google Alphabet Inc et Fidelity Investments. Et tous ces bailleurs réunis ont déjà envoyé investi un milliard de dollars dans la société de Musk. Donc, connaissant la force de persuasion de toutes ces entreprises, ce projet devraient très certainement voir le jour. Vite fait, bien fait.

epa

Articles sponsorisés