Left Right
scrollTop top

Elon Musk espère pouvoir implanter sa puce cérébrale chez les humains dès cette année


© Les tests sur le singe Pager se sont bien déroulés: place aux humains. (Youtube/Neuralink)

Neuralink, la société d’Elon Musk qui produit des puces cérébrales, prévoit de pouvoir les implanter chez des humains dès cette année. Cette technologie devrait aider les personnes handicapées, entre autres, à effectuer des tâches du quotidien.

La semaine dernière, Neuralink a publié une vidéo montrant comment un singe parvient à jouer aux jeux vidéo à l’aide par télépathie, à l’aide de deux puces cérébrales. La démonstration illustre comment la technologie créée par la société d’Elon Musk permet de traduire les pensées de l’animal en actions concrètes sur l’ordinateur.

Avec sa vidéo, Neuralink explique également comment les puces ont été installées dans le cerveau de l’animal. ‘Les chercheurs ont inséré une puce dans chaque hémisphère du cerveau il y a six semaines. Les scientifiques peuvent accéder à ces puces avec leurs smartphones. C’est comme une connexion bluetooth’, relate le narrateur.

L’année dernière, des tests ont également été effectués sur des porcs.

Bientôt chez l’humain

Ce n’est pas un secret pour personne: Musk veut utiliser cette même technologie chez les humains. En février, le milliardaire a annoncé sur Twitter qu’il espérait pouvoir le faire avant la fin de l’année. ‘Neuralink travaille très dur sur la sécurité des implants et est en contact étroit avec la FDA (Food and Drug Administration). Si tout va bien, nous pourrons peut-être commencer les premiers essais sur l’homme dans le courant de l’année’, avait-il déclaré.

Après la publication de la vidéo, le patron de Neuralink a confirmé cette échéance, répondant à un tweetos qui lui demandaient quand les essais sur les humains débuteraient: ‘Espérons plus tard cette année’.

Au début du mois, via la même plateforme, l’entrepreneur a expliqué que la technologie aidera les personnes handicapées à faire des choses qui semblaient auparavant impossibles. ‘Neuralink permettra à une personne paralysée d’utiliser un smartphone avec son esprit plus rapidement qu’une personne utilisant ses pouces’, a-t-il avancé. Musk a également indiqué que le dispositif sera implanté près du crâne et qu’il se chargera sans fil.

Musk a également publié une feuille de route détaillant le développement de la puce cérébrale pour les humains. Entre autres, des applications médicales et militaires sont sur la table. Le dispositif pourrait faire marcher des personnes paraplégiques et aider les soldats à contrôler des drones avec leur esprit, par exemple.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…