Elio Di Rupo (PS) propose la semaine de quatre jours… sans perte de salaire

Elio Di Rupo (PS) propose la semaine de quatre jours… sans perte de salaire

Elio Di Rupo, le président du PS, était l’invité du 7h50 de Bel RTL. Le parti socialiste continue de défendre tant bien que mal le statut des travailleurs. Aujourd’hui, Elio Di Rupo a même évoqué l’idée d’une semaine de quatre jours, avec maintien du salaire! 

Au micro de Martin Buxant, le 7h50 est souvent un bon rendez-vous politique. Ce matin, c’est Elio Di Rupo (PS) qui a fait sa rentrée politique à la radio. Et le président du PS n’a pas manqué de critiquer ceux au pouvoir. « Le gouvernement de Charles Michel agit contre les travailleurs d’une manière qu’on n’a jamais connue depuis des décennies. »

Des semaines de 32 heures?

Elio Di Rupo a l’air de considérer que les travailleurs bossent trop. « On a l’idée de faire travailler les travailleurs au-delà des 38 heures, on prévoit de les faire travailler 45heures/semaine voire même un peu plus », dénonce-t-il. Et pour contre cela, il affirme qu’il « faut regarder au long terme avec une réduction du temps de travail et maintien de salaire ». Et c’est alors qu’il évoque les semaines de quatre jours. « Compte tenu de la numérisation, des nouvelles technologies, de la productivité, il faut réduire le temps de travail, par un système de quatre jours par semaine par exemple ». Martin Buxant prend alors la balle au bond en lui demandant si le salaire suivra. Réponse de Di Rupo: « bien entendu ».

Selon Di Rupo, la situation actuelle n’est pas « digne » et même « rétrograde ». La semaine de quatre jours changera-t-elle cela? En tout cas, ce n’est pas la première fois qu’une telle proposition est mise sur la table. Mais rien n’est moins sûr que le gouvernement l’accepte cette fois-ci.

Retrouvez tout l’entretien ici:

Articles sponsorisés