Ecolo réclame des éclaircissements à Charles Michel sur l’affaire Mawda

Ecolo réclame des éclaircissements à Charles Michel sur l’affaire Mawda

On en sait finalement encore très peu sur les circonstances réelles de la mort de la petite Mawda. Benoit Hellings (Ecolo) a déposé une question parlementaire réclamant plus d’informations au Premier ministre Charles Michel. Un document que newsmonkey a pu consulter.

Les circonstances entourant la mort de la petite Mawda restent encore floues. Il semblerait que ce soit une balle tirée par un policier qui aurait atteint la fillette kurde de deux ans. Les parents de Mawda, témoins du drame, se sont vus signifier un ordre de quitter le territoire. Mais concernant les faits connus sur le décès de l’enfant, le gouvernement fédéral n’a pas donné plus d’informations.

Pourtant, cette question brûlante agite le monde politique. Pour en savoir plus, Benoit Hellings (Ecolo) a déposé une question parlementaire en vue de la commission de l’Intérieur normalement prévue ce mardi après-midi à laquelle sera présent le Premier Ministre Charles Michel. Le député fédéral veut savoir combien de tirs ont réellement eu lieu et si le gouvernement ou le cabinet restreint s’est réuni pour aborder les circonstances de l’événement.

Rappel des règles sur la voie publique

Hellings souhaite également que le Premier ministre rappelle les règles d’application pour le contrôle sur la voie publique de véhicules soupçonnés d’être le vecteur d’un trafic d’être humains. “J’aimerais connaître en particulier les cas où l’usage d’une arme à feu est autorisé”, peut-on lire dans sa question.

Ecolo s’interroge également sur l’ordre de quitter le territoire qu’ont reçu les parents de Mawda “alors que leur enfant n’était pas encore enterré”. Charles Michel va-t-il “demander au Secrétaire d’État en charge de l’Asile et la Migration de demander à ses services de faire preuve de plus d’humanité et de compassion et d’au moins reporter cet acte administratif?”, demande Hellings. “Comment pourront-ils plus tard se recueillir sur la sépulture de leur enfant?”

Et finalement, le parti écologiste souhaite savoir si “les parents pourront-ils au moins entamer une procédure judiciaire afin de permettre de d’abord faire la lumière sur la perte de leur petite fille, et ensuite tenter d’en faire le deuil?”

Les réponses de Charles Michel sont normalement attendues cet après-midi. Mais il se pourrait que le Premier ministre n’y réponde pas car il semblerait que les questions aient été déposées trop tard.

Twitter Benoît Hellings

Articles sponsorisés