Échec « de la réunion de la dernière chance »: les travailleurs de la Stib partent en grève ce lundi

Échec « de la réunion de la dernière chance »: les travailleurs de la Stib partent en grève ce lundi

« Réunion constructive » pour la direction, « décevante » pour les syndicats. Aucun accord n’a pu intervenir lors « de la réunion de la dernière chance ». Du coup, un mouvement de grève est annoncé pour ce lundi. Un temps évoquées, les perturbations ne devraient pas débuter ce vendredi.

L’ambiance de travail n’est pas au beau fixe à la Stib. La faute à un climat social délétère, à une nouvelle réorganisation du staff ainsi qu’à un « gaspillage de l’argent du contribuable », selon les syndicats.

Du coup, ils devaient se mettre autour de la table pour discuter avec la direction. Une première rencontre a eu lieu ce mercredi, sans résultat. La réunion de ce vendredi était donc hyper importante aux yeux des travailleurs. Ils se disaient prêts à aller au clash et c’est ce qu’il s’est passé.

La direction de la Stib proposait apparemment « de débattre des différents points en étalant la concertation dans le temps ». Or les travailleurs de la Stib voulait « des engagements fermes et des résultats immédiats » a déclaré pour Belga le syndicat libéral de la CGSLB.

Pas de perturbation ce vendredi

Un constat d’échec qui devait aboutir à des perturbations sur le réseau de transport bruxellois dès ce vendredi. Mais le syndicat libéral semble s’être rétracté. Il y aura juste des actions en interne. Par contre, une grève est bel et bien prévue pour ce lundi à la demande de la CGSP cette fois. Le syndicat socialiste dénonce de nombreux manquements, entre autres en termes de matériel et de projets au sein de l’unité « Field Support ».

À noter que la CSC ne participera pas à ces actions.

Articles sponsorisés