Du vin sinon rien! Un déjeuner annulé entre la France et l’Iran à cause d’une petite histoire d’alcool

Du vin sinon rien! Un déjeuner annulé entre la France et l’Iran à cause d’une petite histoire d’alcool

Un déjeuner diplomatique entre François Hollande et le président iranien Hassan Rohani a été annulé en raison du menu. Les français ont refusé de retirer le vin de la carte et le repas a tourné au vinaigre. 

Si Hassan Rohani est bien arrivé en France pour sa visite d’État, il n’y a pas de repas prévu entre les deux dirigeants. Lors de la préparation d’une précédente visite prévue en novembre dernier, mais annulée en raison des attentats, une histoire de protocole avait fait tout un foin. Tout a commencé lorsque les Iraniens ont demandé un repas halal et sans alcool. Les Français auraient pu ne pas en faire tout un fromage mais ils ont insisté pour servir de la nourriture locale accompagnée de vin. Eux qui voulaient faire un repas “Iran Friendly“, c’est raté. Ils ont décrété qu’enlever le vin de la carte allait contre les valeurs de la République… Tradition française oblige!

L’Élysée avait alors proposé d’organiser un petit-déjeuner à la place. Mais là, ce sont les Iraniens qui n’ont pas accepté le compromis. Non pas parce qu’ils ne boivent pas de jus d’orange… Mais simplement parce que ça faisait “trop cheap” à leurs yeux.

Des goûts de luxe

Si ce scénario paraît tout à fait absurde venant de deux hauts dirigeants, ça n’est pourtant pas la première fois que ça arrive. La France et l’Iran ont connu un autre désaccord par rapport au vin en 1999. À l’époque, le dîner s’était transformé en goûter.

Cette année, les deux pays ne se sont pas parvenus à se mettre d’accord sur ce genre de compromis. Pas de repas donc, mais bien un passage en France dans le cadre du tour d’Europe du président iranien. Téhéran tient à se rapprocher des puissances occidentales après des années de sanctions économiques. Santé!

EPA
Source : Independent, BMFTV

Articles sponsorisés