Du jamais vu en Arabie Saoudite: des femmes aux commandes d’un avion là où elles ne peuvent même pas conduire une voiture

Du jamais vu en Arabie Saoudite: des femmes aux commandes d’un avion là où elles ne peuvent même pas conduire une voiture

C’est une information qui paraît banale au premier abord, mais elle est tout simplement historique. D’abord car c’est la première fois que la compagnie aérienne Royal Brunei confiait un avion à un équipage 100% féminin. Mais surtout car cet avion a accompli un vol jusqu’en Arabie Saoudite, un pays où les droits des femmes sont extrêmement limités. Et ça, c’est quand même très fort!

Imaginez-vous un instant: la capitaine Sharifah Czarena Surainy et ses copilotes Dk Nadiah Pg Khashiem et Sariana Nordin, toutes originaires de Brunei, ont atterri à Djeddah, mais elles ne pouvaient même pas prendre une voiture si elles voulaient faire un petit tour en ville. Ben oui, en Arabie Saoudite, les femmes ne peuvent pas prendre le volant (oui même au XXIe siècle).

Des femmes saoudiennes pilotes, un doux rêve

Être interdites de conduire ou sortir sans se cacher les cheveux avec un foulard, c’est le quotidien des femmes en Arabie Saoudite. Alors imaginer des femmes saoudiennes piloter un jour un avion, ça reste un doux rêve. C’est du coup un joli pied de nez que de voir un avion avec un équipage 100% féminin atterrir dans ce pays, même si ces femmes ne sont pas saoudiennes.

On ne sait pas si la destination a été choisie au hasard ou non. Ce qui est sûr c’est que le vol a été effectué par la compagnie Royal Brunei, pour célébrer la fête de l’indépendance du sultanat de Brunei, le 23 février dernier.

Une info passée inaperçue

C’est la première fois qu’un équipage 100% féminin était nommé dans ce pays. Un geste génial qui est pourtant passé inaperçu avant que le média anglais The Independent ne relaye cette info.

Aux commandes de cet avion on retrouvait la capitaine Sharifah Czarena, qui avait déjà fait parler d’elle dans les médias: en 2012 elle était devenue la première femme à piloter un avion de ligne à Brunei.

“Exercer le métier de pilote est généralement vu par les gens comme une occupation de mâle dominant. En tant que femme, en tant que femme de Brunei, c’est une réussite”, avait-elle alors déclaré au Brunei Times. “Cela montre à la plus jeune génération et aux filles tout particulièrement que quel que soit leur rêve, elles pourront le réaliser.”

Source: The Independent

Articles sponsorisés