Du grand Hanouna: il a transformé TPMP en une véritable arène pour se foutre du CSA

Du grand Hanouna: il a transformé TPMP en une véritable arène pour se foutre du CSA

Cyril Hanouna a réagi à la décision du CSA jeudi soir dans Touche pas à mon poste. Il a consacré une grosse partie de son émission à discuter avec ses chroniqueurs de la sanction du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Prenant le plateau comme une véritable arène, il a passé toute son émission à provoquer le gendarme de l’audiovisuel.

Cyril Hanouna est revenu sur la décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Le gendarme de l’audiovisuel a décidé de suspendre la publicité dans Touche pas à mon poste pour trois semaines ainsi que 15 minutes avant et après l’émission. Cette décision sanctionne deux séquences diffusées en novembre et décembre 2016.

La première véhicule des préjugés sexistes et l’autre “porte atteinte à la personne humaine”. Le présentateur de TPMP a longuement débattu du sujet avec ses chroniqueurs jeudi soir. Il a transformé le plateau en une véritable arène pour dézinguer le CSA devant la foule. Il a même été jusqu’à caricaturer et mettre en scène les personnes qui portent plainte au conseil supérieur de l’audiovisuel.

Déprogrammer TPMP?

Pour lui, cette sanction va avoir de lourdes conséquences économiques pour la chaîne C8: entre 5 et 6 millions d’euros. Il a déclaré “TPMP existe grâce à la pub (…) Le CSA veut supprimer TPMP”. Donc aucune remise en question de son côté pour lui, cette décision est complètement aberrante.

La seule solution pour échapper à cette sanction serait de supprimer TPMP provisoirement. Mais Hanouna a rassuré ses fanzouzes: “Le grand patron nous a dit: “On perdra l’argent qu’il faudra mais pour les téléspectateurs, on restera à l’antenne’”.

Il a également fait valoir son grand cœur, comme toujours: “J’aurais préféré qu’on garde les pubs et qu’on les donne à une association. Cette sanction c’est n’importe quoi!”

Articles sponsorisés