Des milliers de manifestants pour le climat bloquent les sites touristiques de Londres

Des milliers de manifestants pour le climat bloquent les sites touristiques de Londres

Les défenseurs du climat de “Extinction Rebellion” se sont rassemblés sur les principaux sites touristiques de Londres. Et pour plusieurs jours encore, ils implorent les autorités britanniques à prendre des mesures urgentes et à élaborer une politique climatique vraiment ambitieuse. L’organisation “Extinction Rebellion prévoit des actions dans 80 villes issues de 33 pays.

Des milliers de militants pour le climat bloquent des attractions touristiques célèbres de Londres, comme le pont de Waterloo. Pour les organisateurs, cette “rébellion du climat” peut encore durer des jours, voire plusieurs semaines, comme le rapportent le quotidien britannique The Guardian et la BBC. Les activistes bloquent également Marble Arch, Piccadilly Circus et les routes menant à Parliament Square. Conséquence de ces blocages, certains bus londoniens ne circulent pas.

Qui sont ces manifestants ? À l’image des marches pour le climat qui se déroulent en Belgique et dans plusieurs autres villes du monde, des parents avec leurs enfants, des scientifiques, des enseignants et des militants affichent leur soutien en participant à ces actions. L’objectif, c’est de réclamer des “mesures pour résoudre cette crise écologique qui s’amplifie”. Les manifestants d’Extinction Rebellion souhaitent convaincre le gouvernement britannique de réduire à zéro ses émissions de CO2 d’ici 2025. Ils réclament aussi un plan d’urgence pour lutter efficacement contre les changements climatiques et leur impact sur la biodiversité. Avec l’intention déterminée “d’occuper Londres pendant environ deux semaines”.

Shell subit les dégâts

52 personnes ont été arrêtées depuis le début de la protestation. Cinq personnes sont soupçonnées d’avoir causé des dommages à un bâtiment du groupe Shell. Les murs étant recouverts d’inscriptions comme “scène de crime”, les dégâts sont estimés à 6.000 livres, soit 7.000 euros. Les militants qui ont délibérément causé ces dommages feront face aux tribunaux. “Nous respectons le droit de chacun d’exprimer son opinion”, a déclaré un porte-parole de Shell à la BBC. “Nous leur demandons simplement de prendre en compte leur sécurité et celle des autres”. Grosso modo toutefois, les manifestations demeurent pacifiques dans la capitale britannique.

EPA

Qui sont les manifestants de Extinction Rebellion?

Extinction Rebellion a été créé l’an dernier au Royaume-Uni. Les membres de ce groupe d’activistes pour le climat ont déjà foulé les manchettes en se présentant à moitié nus au Parlement britannique. Le groupe exige que le gouvernement britannique “dise la vérité sur les changements climatiques”, qu’un conseil civil soit créé pour surveiller les progrès en matière de climat, et veut éliminer complètement les émissions de CO2 du pays d’ici 2025.

Roger Hallam, un des fondateurs de Extinction Rebellion, estime que la désobéissance civile est la meilleure méthode pour imposer le changement social. À l’image de ce qui s’est fait en Belgique avec l’action Occupy For Climate.

EPA
EPA
EPA
EPA
EPA
EPA
EPA

Articles sponsorisés