Des centaines de personnes se présentent à la Zone 51 mais ne donnent pas l’assaut

Twitter

Le plan était le suivant: se réunir en masse devant la Zone 51 et lancer l’assaut comme un seul homme pour pénétrer sur ce site hautement secret et protégé. Plus d’un million de personnes avaient dit qu’elles participeraient. Ils n’étaient finalement qu’une centaine.

Au début de l’été, un évènement Facebook provoquait le buzz et rassemblait 1,3 millions de personnes bien décidées à envahir la Zone 51 en mode Naruto. Si à la base cet évènement n’était qu’une blague, il a tout de même donné des sueurs froides aux autorités qui s’attendaient à voir débarquer des milliers et des milliers de personnes sur ce site hautement protégé.

Le gouvernement avait même du communiquer officiellement pour dissuader les curieux de se rendre sur place. Et visiblement, ça a plutôt bien fonctionné puisque la mobilisation n’était pas si importante que prévu. Ils n’étaient finalement qu’une centaine à se présenter devant cette base secrète.

Chapeau en aluminium et Naruto

On n’a donc pas assisté à un assaut contre la Zone 51 mais plus à une grande fête dans un lieu un peu spécial. Les autorités américaines ont donc pu laisser leurs armes dans leur étui et admirer le spectacle plutôt comique aux abords de la base militaire.

Par exemple, des chapeaux d’argent faits en aluminum étaient distribués aux personnes sur place. Tu sais, ces chapeaux que l’on peut voir dans le film Signes qui permet de bloquer les ondes envoyées par les aliens. Certaines personnes sont arrivées avec des banderoles et bien évidemment, des courses à la Naruto ont été lancées.

Mais finalement, personne n’a pénétré dans la zone interdite et cela a donné une soirée sympa sans aucun incident. Les personnes présentes auront donc une histoire sympa à raconter à leurs petits enfants.

Ça a dansé pas mal devant la Zone 51

3, 2, 1, Naruto run!

Coïncidence? Fortnite a ajouté la course Naruto à ses émotes

Une femme a tout de même pris le risque de rentrer

Cette journée restera tout de même dans les livres d’histoire

Articles sponsorisés