Des Américains fuient Trump: les demandes de migration vers la Nouvelle-Zélande explosent depuis 24 heures

Des Américains fuient Trump: les demandes de migration vers la Nouvelle-Zélande explosent depuis 24 heures

Les Américains regretteraient-ils déjà leur nouveau Président républicain Donald Trump? En tout cas ces dernières 24 heures, ils ont été vachement plus nombreux que d’habitude à ouvrir la page du site web de l’immigration de la Nouvelle-Zélande. Non seulement le site a enregistré plus de visites mais aussi plus de démarches pour déménager.

Donald Trump est le nouveau Président des États-Unis depuis même pas 24 heures et c’est déjà le chaos. Le site de l’immigration du Canada a étrangement buggé au moment où les résultats ont tourné en sa faveur. De nombreuses manifestations anti-Trump se déroulent en ce moment un peu partout à coup de #NotMyPresident. Et maintenant, c’est la Nouvelle-Zélande qui enregistre une hausse des demandes américaines d’immigration. Selon The Guardian, elles sont tous les jours 24 fois plus nombreuses que d’habitude.

En l’espace de 24 heures à peine, le site internet de l’immigration de la Nouvelle-Zélande a reçu 56.300 visites venant des États-Unis. C’est une augmentation énorme par rapport à sa moyenne qui est de 2.300 par jour. Et ce n’est pas tout: plus de 7.000 Américains ont entrepris les démarches pour déménager en Nouvelle-Zélande, ce qui est deux fois plus que la moyenne mensuelle.

Aussi beaucoup de Britanniques

La Nouvelle-Zélande est vraiment devenue, pour les anglophones, LA terre d’accueil en cas de pépin. Après le référendum sur le Brexit du 23 juin dernier, de nombreux Britanniques se sont aussi rués sur le site néo-zélandais de l’immigration.

Il faut dire que cette île a un passé culturel commun avec la Grande Bretagne vu qu’elle a été colonisée par les Britanniques au 19ème siècle. C’est aussi facile au niveau de la langue puisque les Néo-Zélandais parlent anglais. Et puis, il faut avouer que les paysages y sont magnifique!

Déjà depuis plusieurs semaines…

Même si les demandes ont augmenté rapidement ces dernières 24 heures, le regain d’intérêt des Américains pour la Nouvelle-Zélande n’est pas nouveau. Il a en fait déjà été enregistré un mois avant l’élection présidentielle. Sur tout le mois, les visites sur le site de l’immigration de la Nouvelle-Zélande ont été deux fois plus nombreuses par rapport à l’année passée.

Ce n’est donc pas sûr et certain que ce soit l’élection de Trump la seule cause. Mais sur les dernières 24 heures, cette nouvelle explosion des demandes est une étrange coïncidence…

Et les Néo-Zélandais réagissent déjà sur Twitter contre l’immigration en masse:

“Ne pense même pas à déménager en Nouvelle-Zélande. Reste chez toi, tu dois gérer le bordel maintenant [ndlr: l’élection de Trump]”.“S’il vous plaît déployez-vous immédiatement sur tous les points d’entrée à notre frontière, @NZDefenceForce [ndlr: les forces de la Défense néo-zélandaise]”

Articles sponsorisés