De Pinot à Valverde, le monde du cyclisme rend un dernier hommage à Bjorg Lambrecht

epa

C’était l’un de nos plus grands espoirs en vue de la reconquête des grands tours. Bjorg Lambrecht s’est éteint à l’âge de 22 ans à peine suite à une chute sur le Tour de Pologne.

Cette année chez les pros, il avait impressionné sur les Ardenaises: 4e à la Flèche wallonne, 6e à l’Amstel Gold Race et 5e de la Flèche brabançonne. Il avait aussi terminé à une belle 12e place au dernier critérium du Dauphiné.

Chétif avec son mètre soixante cinq pour 56 kilos, Bjorg avait le profil idéal pour gravir les sommets. Des sommets qui lui étaient promis, à en croire de nombreux observateurs. Il avait notamment terminé 2e du Tour de l’Avenir, révélateur de talent, derrière un certain Egan Bernal, récent vainqueur du Tour de France.

Le sors s’acharne contre les jeunes coureurs belges

Le cyclisme belge n’a pas été épargné ces dernières années. On pense à Antoine Demoitié (25) décédé à Gand-Wevelgem après avoir percuté une moto, à Daan Myngheer (22) en 2016 le lendemain de la mort de Demoitié, victime d’un arrêt cardiaque. À Michael Goolaerts (23) lors du Paris-Roubaix 2018, lui aussi victime d’un arrêt cardiaque. Ou encore à Stef Loos (19) le 18 mars dernier après avoir heurté une camionnette durant le Grand Prix Alfred-Gadenne

Se remémorant de l’immense talent de Bjorg Lambrecht, le monde du vélo lui rend un vibrant hommage.

Son équipe

Son manager

Ses collègues

Ses coéquipiers et compatriotes

Chaque équipe lui a aussi adressé un message: RIP Bjorg <3

Articles sponsorisés