Daesh est en train de chercher un moyen de développer des drones qui délivreraient des armes chimiques 

Daesh est en train de chercher un moyen de développer des drones qui délivreraient des armes chimiques 

Selon un rapport du CTC, un centre qui combat le terrorisme, de l’Académie militaire de West Point, Daesh cherche un moyen d’utiliser des drones pour perpétrer des attaques chimiques. Le groupe terroriste aimerait monopoliser plus de ressources et d’infrastructures pour fabriquer davantage de drones.

Daesh cherche de nouvelles façons d’utiliser les drones pour délivrer des armes chimiques. C’est le CTC, le centre qui combat le terrorisme, de l’Académie militaire de West Point qui a révélé ces informations. Selon eux, au moins quatre groupe terroristes basés au Moyen-Orient mènent des recherches pour savoir comment monopoliser plus de ressources et d’infrastructures pour fabriquer des drones.

Selon le rapport, les chances de Daesh de mener une attaque mortelle avec des drones sont plutôt faibles voire modérées. Mais Daesh a déjà concrétisé cette menace. Plus tôt ce mois-ci, Daesh a attaqué un poste défensif kurde en utilisant un drone qui comportait « une sorte d’explosif, » selon un officier supérieur. Cette attaque a tué deux soldats peshmergas et a blessé deux militaires français dans le nord de Mossoul, en Irak, toujours selon cet officier.

Nous sommes à un tournant

Selon le rapport: « L’intérêt des terroristes dans l’utilisation des drones comme une plate-forme d’attaque a été renforcé et gagne un certain nombre d’idéologies et de régions géographiques. » Toujours selon ce rapport, nous sommes à un tournant: il y a de plus en plus de sortes de drones différents et ils deviennent de plus en plus petits. Ils pourraient donc tout à fait faire office de plates-formes pour perpétrer des attaques chimiques.

Source: CNN

Articles sponsorisés