Cynique? Uber Eats débarque à Bruxelles et veut faire oublier la startup belge “Take Eat Easy” en s’installant dans ses locaux

Cynique? Uber Eats débarque à Bruxelles et veut faire oublier la startup belge “Take Eat Easy” en s’installant dans ses locaux
Getty Images

On savait déjà que la concurrence était féroce dans le monde de la livraison à domicile, on sait désormais qu’elle est aussi cynique. Uber Eats va lancer ses activités à Bruxelles dès la semaine prochaine et s’est déjà installé dans les locaux de son prédécesseur: Take Eat Easy, la startup belge qui a coulé par manque de liquidité.

C’est le magazine Trends Tendance qui révélait l’information ce vendredi. Uber, le géant américain de la livraison de personnes va se lancer dans la livraison de bouffe dès la semaine prochaine à Bruxelles. Uber Eats vient en fait prendre la place laissée vacante par Take Eat Easy, qui a rendu les armes au mois de juillet dernier, et vient aussi concurrencer l’anglais Delivroo.

10 minutes la livraison

Le service Uber Eats est toutefois un peu différent de son prédécesseur: la livraison s’annonce ici beaucoup plus rapide avec environ dix minutes par livraison. Mais le choix devrait être beaucoup plus restrictif: il y a en moyenne quatre plats à l’affiche chaque jour. Ces livraisons se feront au moyen de transport légers de type petite voiture, scooter ou vélo.

Déjà actif dans 36 villes du globe, dont Amsterdam et Paris, le service Uber Etas dispose de sa propre application mobile. Et c’est elle qui fait gagner un temps précieux et permet cette livraison expresse.

Qui dit Uber Eats, dit aussi Uber, un véritable géant économique qui dispose de moyens énormes et qui compte bien les utiliser. A Amsterdam par exemple, l’entreprise ne facture pas la livraison de plats et n’exige aucun montant minimal pour chaque commande. Uber offre aussi une multitude de bons via les réseaux sociaux pour le lancement de son offre.

Rois du cynisme

Uber Eats s’installe donc à Bruxelles rue Vanden Branden 1. Cette adresse ne vous rappelle rien? Dans le mille Emile, il s’agit des anciens bureaux de Take Eat Easy. La jeune startup belge appréciera… ou pas. Selon plusieurs témoins, le logo de Uber Eats remplacerait déjà l’ancien. Plus que le surréalisme, on est ici au pays du cynisme.

Officiellement Uber Eats n’a en tout pas encore communiqué sur une ouverture prochaine. Mais cela ne saurait tarder…

Getty Images

Articles sponsorisés