Comme beaucoup d’autres avant elle, la ville de Paris déclare “l’urgence climatique” et lance une “académie du climat”

©EPA

Paris suit l’exemple de plusieurs grandes villes en décrétant “l’urgence climatique.” Pour se sortir de ce pétrin, la marie de Paris a annoncé la création d’une “académie du climat”.

Paris a une réputation à tenir puisqu’un accord mondial, le premier du genre, fixant les objectifs à atteindre en matière d’émissions de CO2 porte le nom de la capitale française. Mais la situation dans cette immense ville est loin d’être exemplaire, comme beaucoup d’autres dans le monde d’ailleurs.

Alors, ce mardi, la mairie de Paris a décrété l’urgence climatique, comme bien d’autres villes avant elle. Côté belge, une commune a déjà pris cette initiative: celle de Koekelberg en mai dernier. L’objectif était le même que Paris: mettre en place un plan climat pour respecter les engagements de l’accord de Paris.

Académie du climat mais pas que

En plus de cet état d’urgence, la mairie de Paris, par le biais de l’adjointe chargée de l’environnement Célia Blauel a annoncé la création d’une “Académie du climat”. Elle aura pour ambition “d’offrir aux jeunes et volontaires du climat, un lieu participatif et éducatif, gratuit”. Le but ultime étant évidemment de former et sensibiliser ce jeune public aux sujets environnementaux tout au long de leur scolarité.

En parallèle, la Ville de Paris annonce également la création d’un “Giec Paris”. Concrètement, il rassemblera des experts (climatologues, sociologues, urbanistes etc) qui pourront être consultés par les décideurs politiques pour mettre en oeuvre toutes les décisions liées au climat.

Une annonce qui arrive à quelques mois des élections municipales où la maire Anne Hidalgo espère rien garder sa place. Ces derniers mois et semaines, la mairie de Paris a lancé plusieurs actions écologiques comme une végétalisation des rues et des places de la ville et la création de “forêts urbaines” pour lutter contre les effets de la pollution.

Articles sponsorisés