Christine Hallquist pourrait marquer l’histoire et devenir la première gouverneure transgenre aux États-Unis

Christine Hallquist pourrait marquer l’histoire et devenir la première gouverneure transgenre aux États-Unis

Christine Hallquist, devenue femme en 2015, est PDG de Vermont Electric Coop et a gagné hier la primaire démocrate dans le Vermont. En novembre prochain, cet Etat pourrait bien être le premier avec une gouverneure transgenre. 

Christine Hallquist a été un homme jusqu’en 2015. Ingénieure chez Vermont Electric Coop, elle a petit à petit gravi les échelons pour devenir aujourd’hui PDG. Candidate démocrate pour devenir représentante du parti démocrate pour l’Etat du Vermont, elle serait la première personne transgenre à être gouverneure aux Etats-Unis.

En effet, un peu partout pour le moment, les citoyens américains de plusieurs Etats votent pour différentes primaires, notamment pour l’élection de leur gouverneur.

Et hier, pour la première fois, les électeurs ont désigné une candidate transgenre au poste de gouverneur. Selon les médias américains, celle-ci a de nombreuses chances de l’emporter face au gouverneur sortant républicain, Phil Scott.

Sa transformation, son identité

Dans le Vermont, la démocrate Hillary Clinton l’avait emporté à 57% à l’époque de l’élection présidentielle. Ce qui veut dire que Christine Hallquist aura tout à fait ses chances lors du scrutin de novembre prochain.

Engagée depuis peu, Christine Hallquist veut défendre des idées progressistes au sein de son parti. Elle prône notamment la connexion internet de qualité pour tous, une hausse du salaire minimum dans le Vermont, la création d’un système de sécurité sociale propre au Vermont, un plus grand budget pour l’éducation. Elle est également fort impliquée dans la transition écologique. La société dont elle est PDG a d’ailleurs pour ambition de devenir entièrement verte d’ici 2050.

Outre ces thèmes de campagne, les médias s’emparent souvent de son histoire personnelle et de sa transformation. Mais ce n’est pas quelque chose qui dérange la femme politique. En effet, selon elle, il faut s’en réjouir, “Quand on est pionnier dans un domaine nouveau, je me dis que c’est normal d’être patient avec le traitement médiatique qui est fait. Parce que c’est nouveau et inédit pour beaucoup de gens. Mais une fois que j’aurai gagné, ce ne sera plus inédit”, expliquait-elle à Them.

En 2015, un documentaire sur le réchauffement climatique, sur l’identité, la famille et la transformation de Christine avait marqué les esprits et reçu un très bon accueil. Depuis, Christine est devenue une femme politique, dont les idées ont toutes les chances de passer en novembre prochain. Sa candidature est déjà historique. Si elle était élue en tant que gouverneure des Etats-Unis, 2018 et Christine marqueraient l’histoire des Etats-Unis d’Amérique.

Voici le trailer du documentaire récompensé sur Christine Hallquist

Articles sponsorisés