Chaque année, il y a plus de 20.000 décès à cause des centrales à charbon en Europe

Chaque année, il y a plus de 20.000 décès à cause des centrales à charbon en Europe

Chaque année, des milliers d’Européens meurent à cause de la pollution de l’air causée par les centrales à charbon. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par het Wereld Natuur Fonds, la Health and Environment Alliance et le Climate Action Network. En 2013, le nombre de victimes de centrales à charbon se serait chiffré à 22.900. 

Les groupes se basent sur des données d’émissions de 257 sur les 280 centrales à charbon que comptait l’UE en 2013. La répartition des fines particules de poussière et d’autres substances nocives augmentent notamment le risque de cancer du poumon et de maladies cardiovasculaires.

Les gros pollueurs: la Pologne et l’Allemagne

La plupart des décès causés par la pollution des centrales à charbon sont concentrés dans certains pays. Selon les enquêteurs, en 2013, on recensait le plus de décès dus aux centrales polonaises (5.830), suivie par les allemandes (4.350) et par les britanniques (2.870). Les centrales polonaises font également un nombre relatif de victimes au-delà de la frontière.

Articles sponsorisés