C’est le chaos ce mardi dans la capitale! Si tu veux éviter la galère, voici les axes touchés par la grève des taxis à Bruxelles

C’est le chaos ce mardi dans la capitale! Si tu veux éviter la galère, voici les axes touchés par la grève des taxis à Bruxelles

Tu n’as pas la chance de faire du télé-travail ce mardi et tu dois sortir de chez toi? Eh bien, bonne chance à toi, car depuis 5h ce matin, les taxis sont en grève dans la capitale et ça promet d’être le gros bordel. Voici les axes à éviter à tout prix.

Prends ton courage à deux mains avant de sortir de chez toi ce matin. Avec la grève des taxis bruxellois, qui a lieu depuis très tôt ce matin dans la capitale, il faudra vraiment être patient.

En effet, entre 800 à 1000 taximen sont attendus, sans compter les livreurs Deliveroo qui se joindront au mouvement. Ils viendront de Belgique, mais aussi d’un peu partout en Europe: d’Espagne, de France, de Suisse ou encore du Royaume-Uni. En conséquence, de gros embarras de circulation sont à prévoir aux différentes voies d’accès menant à Bruxelles. La police déconseille d’ailleurs de se rendre dans la capitale en voiture.

Les grands axes de Bruxelles fortement impactés, le quartier européen à éviter

Tout d’abord, vers 6 heures du matin, les taximen se sont rassemblés sur le plateau du Heysel, afin de bloquer les entrées et sorties d’autoroute, le ring et les tunnels. On comptait environ 200 taxis à ce moment-là, selon les chiffres communiqués par Sam Bouchal, porte-parole de la Fédération belge des taxis (FeBeT). Un premier cortège est parti vers 6h15 de Zaventem, provoquant d’emblée une vingtaine de minutes de bouchons. Deux colonnes de taxis ont mené une première opération escargot sur le ring et sur la E40 venant de Gand, où des barrages filtrants était installés à la sortie Ostende-Bruxelles.

Sur les routes principales autour de Bruxelles, il y a quatre grands blocs de files: deux sur le ring intérieure, un à Ruisbroek et un à Vilvoorde, conduisant à des retards massifs d’une à deux heures à partir de Gand et de Hal. Sur la E411 près de Jezus-Eik, un embouteillage s’est aussi formé. Ensuite, l’axe entre Grand-Bigard et le centre-ville, via le tunnel Léopold II, est complètement fermé.

Mais ce n’est pas tout. Des ralentissements sont à prévoir sur tout le ring intérieur et les grands axes de Bruxelles, comme l’avenue Charles-Quint, le rond-point Schuman, le plateau du Heysel et en direction de l’aéroport national. Dans la matinée, la circulation sur la Petite Ceinture était à l’arrêt et la déviation se faisait par la rue Belliard. Désormais, c’est le quartier européen que tu dois absolument éviter.

Une autre manifestation est prévue à 13h30, au départ de la gare du Nord. Cette après-midi, il faudra donc éviter le boulevard Jardin Botanique, le boulevard Pachéco, la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, la place et la rue du Congrès, la place Madou, la rue Joseph II, la rue Belliard, l’avenue Joyeuse Entrée et la rue de la Loi près de Schuman. Et ce jusqu’au moins 15h30.

Allez, courage à tous ceux qui doivent bouger aujourd’hui!

Paralyser Bruxelles pour une démission de Pascal Smet?

Si tous les chauffeurs ont décidé de se mobiliser ce mardi, c’est à cause du plan Smet qui entend mettre sur pied d’égalité les services d’Uber et de taxi. Ce qui signifie que des licences qui autorisent à circuler pourraient être attribuées par chauffeur et non plus par voiture.

Une telle décision pourrait pourtant faire perdre des milliers d’euros à certains taximen, comme le rapporte Le Soir. Si les chauffeurs de taxi ont décidé de paralyser Bruxelles, c’est donc pour contrer cette mesure, mais également pour demander la démission du ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet (sp.a).

Les transports publics devraient, quant à eux, rouler plus ou moins normalement, en tout cas le métro et le train. Du côté des trams et bus, il faudra inévitablement t’attendre à des retards…

Allez, courage à tous ceux qui doivent bouger aujourd’hui!

Articles sponsorisés