Ce qui devait arriver arriva: Cyril Hanouna confirme qu’un film sur TPMP est en préparation

© Twitter

Voilà déjà 10 saisons que Cyril Hanouna monopolise l’antenne tous les soirs de la saison sur C8 (anciennement D8) avec son émission “Touche pas à mon Poste”. Alors, pourquoi pas ne pas passer à la vitesse supérieure genre faire un film sur l’émission? Oui, c’est un véritable projet.

Après avoir conquit le petit écran sans forcer, Cyril Hanouna veut s’attaquer au grand écran et aux salles obscures. Non, l’animateur vedette français, qui vient d’ailleurs d’être élu meilleur animateur de l’année pour la 8ème fois consécutive, ne va pas lancer sa carrière de réalisateur.

En fait, il compte bien créer un film basé sur son émission vedette Touche pas à mon Poste. Dit comme ça, on ne voit pas trop bien à quoi cela pourrait ressembler pourtant c’est bel et bien réel. Il faudra sans doute s’attendre à une comédie française de haut vol comme on a l’habitude d’en voir ces dernières années.

Casting, tournage et scénario

Dans l’édition de ce mardi de TPMP, Cyril Hanouna a donné plusieurs détails sur ce fameux long-métrage. Premièrement, les chroniqueurs ne joueront pas leur propre rôle, ils seront interprétés par de vrais comédiens. Par contre, chaque pensionnaire de l’émission aura droit à son petit caméo “clin d’oeil”. Donc, on va voir, par exemple, un acteur qui interprète Gilles Verdez rencontrer le vrai Gilles Verdez dans le film. Mind fuck de qualité et pas vraiment cohérent.

Ensuite, Hanouna a également annoncé que le tournage commencera l’été prochain. Au niveau de l’histoire, il faut se référer à une interview datant de 2017. À l’époque, “Baba” expliquait qu’il travaillait sur l’écriture d’un film “très drôle” où un “fanzouze” perdait la vie après une vie passé à mater TPMP. En bon fan qu’il est, il décide de léguer un hôtel de campagne aux chroniqueurs (wtf). S’en suivrait toute une histoire autour de l’héritage ainsi que d’un assassinat de chroniqueur. À voir si le projet n’a pas bougé en deux ans. Dans tous les cas, voilà une nouvelle qui va alimenter la machine à blagues des haters.

Articles sponsorisés