Bien joué Opportunity! Tu devais tenir 90 jours sur Mars et finalement, tu t’y promènes depuis 12 ans

Bien joué Opportunity! Tu devais tenir 90 jours sur Mars et finalement,  tu t’y promènes depuis 12 ans

Envoyé sur Mars en 2004, Opportunity célèbre aujourd’hui son douzième anniversaire. La NASA pensait qu’il ne tiendrait pas plus de 90 jours. Mais, avec l’aide de logiciels puissants et l’ingéniosité des scientifiques de la NASA, le rover s’est adapté aux conditions martiennes. .

Sur la planète Mars, on trouve du sable et de la poussière. Beaucoup de sable et de poussière. Tellement que la NASA pensait que Opportunity ne tiendrait pas plus de 90 jours dans cet environnement hostile. Ses panneaux solaires auraient été trop rapidement recouverts et ses batteries auraient été incapables de se recharger. Sans captage du soleil, Opportunity aurait donc été incapable d’avancer. Mais, les conditions météorologiques ont miraculeusement aidé la petite machine à survivre. Grâce aux effets venteux et aux tourbillons de poussières, les panneaux sont restés propres.

Une fois, le rover a failli y laisser sa carcasse métallique. Il s’était embourbé dans une dune de sable. Pour l’en sortir, les ingénieurs et les scientifiques de la NASA ont dû créer, dans le Jet Propulsion Laboratory, une réplique de l’environnement dans lequel il se trouvait coincé. Ils ont calculé quelle série de mouvements le robot devait effectuer pour libérer ses roues. L’opération a été un succès.

Une survie miraculeuse

Avec les années, le matériel et les logiciels de la NASA ont fortement évolué. Rien d’étonnant à cela si l’on observe la rapidité avec laquelle nos ordinateurs portables et nos smartphones ont évolué durant la dernière décennie. Mais, douze ans en arrière, la technologie en terme de photographie et de détection visuelle du danger était loin d’être aussi précise qu’aujourd’hui.

Pour la NASA, la survie d’Opportunity tient presque du miracle. Pour le créer et l’envoyer sur Mars, la NASA a dû récolter 400 millions de dollars. Mais aujourd’hui, l’organisation juge que le robot a fait son temps. De plus en plus de critiques se demandent s’il est nécessaire de le maintenir en vie. Car son entretien annuel a un coût: 14 millions de dollars.

Un rôle clé dans la collecte de données

Mais bon… Opportunity est encore utile. Il joue un rôle clé dans la collecte de données qui permettent d’établir la présence d’éventuelles traces d’eau sur la planète rouge. Jusqu’ici, c’est lui qui remporte le record de la plus longue distance jamais parcourue par un robot sur une planète étrangère. Et grâce à lui, nous avons obtenu de nombreux clichés de Mars qui sont vraiment à couper le souffle.

NASA
NASA

Quand on voit les photos du petit explorateur, on se dit que Mars est une véritable destination de vacances… Allez Opportunity, continue. On est derrière toi !

Et si vous souhaitez voyager dans le temps, regardez à nouveau cette vidéo de son atterrissage sur le sol martien.

Sources : TechCrunch

Articles sponsorisés