Avec le nouveau plan de transport de la SNCB, les trajets seront (normalement) plus rapides

Avec le nouveau plan de transport de la SNCB, les trajets seront (normalement) plus rapides

Le 10 décembre prochain, les horaires de la SNCB vont faire peau neuve. Selon les calculs de la société de transport belge, les navetteurs vont gagner 3% du temps sur les principales lignes du pays. Évidemment, cela ne prend pas en compte les problèmes techniques et les gens qui se baladent sur les voies. 

Bonne nouvelle, à partir de décembre tu gagneras du temps dans les trains. La SNCB a réalisé son nouveau plan de transport et ils espèrent faciliter la vie de leurs navetteurs chéris. En effet, ce plan va permettre de réduire de 3% la durée des trajets sur plus de 100 lignes belges. Attention, ce pourcentage est une moyenne: des lignes seront mieux loties que d’autres.

Liège-Mons 8% plus rapide

La ligne très fréquentée Namur-Bruxelles va gagner quelques minutes: six pour être précis. Tandis que de son côté, le temps de parcours du train LiègeMons va diminuer de 8%. En 2015, la SNCB avait calculé les vitesses commerciales des trains circulant sur ces lignes. Ce n’est pas le cas pour l’instant mais SudPresse s’en est chargé sur bases des chiffres de 2016.

La vitesse commerciale est calculée à partir du temps de parcours entre deux gares. Elle tient donc compte des arrêts intermédiaires, des accélérations et des freinages liés au parcours. Si tu fais souvent le trajet Liège-Bruxelles, réjouis-toi! C’est en effet la ligne où la vitesse est la plus élevée: 126,8km/h en moyenne. Par contre, si tu viens de Charleroi et que tu travailles à Bruxelles c’est l’inverse: c’est la ligne la plus lente avec 68,2km/h. Mais c’est tout de même 5km/h plus rapide que pour l’ancien plan de transport. Tu gagneras donc d’office du temps.

En terme de progression justement, c’est la ligne Liège-Charleroi qui réalise la meilleure « performance » avec une hausse de 7,6km/h! Petite précision: « Le temps de parcours entre deux gares est calculé à partir du train le plus lourd et avec le plus de passagers à bord. De cette manière les trains moins fréquentés sont assurés de respecter le timing. On prévoit aussi une minute tampon tous les 35 km pour rattraper d’éventuels retards », explique Elisa Roux, porte-parole dela SNCB à SudPresse.

Oui mais…

Si les chiffres sont réjouissants il ne faut pas trop s’enflammer. Car si ce nouveau plan de transport permettra des correspondances plus souples et une meilleure répartition des trains, la ponctualité n’est pas assurée. D’accord, le plan de transport flambant neuve a pour ambition de l’améliorer. Mais la SNCB ne prend pas en compte dans ses estimations les problèmes techniques et les influences extérieures. En effet, ils ne savent rien faire quand des gens se baladent sur les voies et malheureusement c’est très souvent le cas. Mais malgré tout, la SNCB assure que l’offre de trains sera augmentée de 5,5%. De quoi combler les retards trop fréquents?

Articles sponsorisés