Aux États-Unis, on a développé un jeu vidéo horrible pour dissuader les jeunes de se mettre à la clope

Aux États-Unis, on a développé un jeu vidéo horrible pour dissuader les jeunes de se mettre à la clope

Comment atteindre les plus jeunes pour leur faire passer un message important? Facile, suffit de développer un jeu vidéo. C’est ce qu’a fait l’administration en charge de la régulation de la consommation de drogue aux États-Unis. Le jeu One Leaves a pour objectif de dissuader les jeunes de fumer en les faisant flipper le plus possible. 

L’homme a toujours utilisé la peur pour contrôler les masses et parvenir à ses fins. On en a la preuve une nouvelle fois aujourd’hui. En effet, l’administration américaine en charge de la régulation de la consommation (FDA) a décidé de s’attaquer à la consommation de tabac chez les adolescents. Comment? En jouant sur leur corde sensible: le jeu vidéo.

Ainsi débarque le jeu One Leaves, un survival-horror qui a pour but de dissuader les adolescents ou jeunes adultes de commencer à fumer la cigarette. Pour y arriver, l’administration a décidé d’avoir recours à l’excès du gore à la manière des films Saw, le tout saupoudré de torture psychologique, histoire que les ados fassent des cauchemars où des cigarettes possédées viennent les manger dans leur sommeil.

Ainsi, ce jeu place le joueur dans une sorte de hangar désaffecté qui aurait vraiment pu apparaître dans un épisode de Saw. Il est enfermé avec 3 autres adolescents et un seul des quatre jeunes pourra survivre. L’objectif? Être le survivant.

Un scénario basé sur de vrais stats

En fait, le scénario se base sur une statistique américaine inquiétante: les trois quarts des jeunes (3 jeunes sur 4 en d’autres termes) qui commencent à fumer au lycée continuent durant leur vie d’adulte. Le jeu One Leaves illustre donc cette statistique à grand coup d’images chocs, genre des gorges défoncées par un cancer ou des bouches géantes mutilées par le tabagisme.

En tant que joueur, il faudra passer plusieurs épreuves (mais c’est vraiment une adaptation d’un film Saw ou quoi?) et à chaque échec notre personnage commence à ressentir les effets de la cigarette sur son corps: vision brouillée et poumons qui sifflent.

Et pour s’assurer que le jeu ait le plus de visibilité possible, la FDA a demandé à des vidéastes célèbres d’y jouer. C’est par exemple le cas de Ninja, l’un des streamers les plus célèbres de la planète (voir tweet ci-contre). Vu que son audience est majoritairement jeune, c’est juste parfait car le jeu vise des ados âgés entre 12 et 17 ans. Il y a intérêt que ça marche puisqu’en 2018, le nombre de lycéens fumeurs a augmenté de 38% par rapport à l’année précédente. Est-ce que la peur aura raison de la clope? À voir. En tout cas, le jeu est d’ores et déjà disponible sur PC et Xbox One.

Tu peux regarder le trailer du jeu en cliquant ici

Articles sponsorisés