Après quelques accrocs, le Samsung pliable sortira finalement en septembre

Getty

Samsung a voulu aller plus vite que la musique avec son premier téléphone pliable. Résultat: l’appareil n’était pas au point et la marque coréenne a dû les faire revenir. Mais cette fois, c’est la bonne, le téléphone sortira en septembre.

C’est bon! Dès le mois de septembre, les gens du monde entier pourront faire joujou avec un téléphone pliable. A quoi ça sert? A rien mais c’est vachement classe. C’est en effet ce qu’a annoncé Samsung ce jeudi après que le lancement de ce nouvel appareil, le Samsung Galaxy Fold, ait été retardé pour des problèmes d’écran.

Pour rappel, plusieurs journalistes qui avaient pu tester le bousin s’étaient retrouvés avec des écrans fonctionnant à moitié voire pas du tout. Certains ont même vu leur écran se briser sans aucune raison apparente.

8 ans de boulot

Cette annonce est un peu surprenante dans la mesure où elle intervient dans un contexte un peu tendu entre la Corée du Sud et le Japon. Tokyo a en effet imposé des restrictions sur les exportations en Corée du Sud de produits chimiques essentiels à la fabrication des puces et écrans de smartphones vendus par Samsung. Mais visiblement, ça n’empêchera pas le géant coréen de proposer son nouveau bébé aux clients dès la rentrée.

Samsung a d’ailleurs annoncé que son Galaxy Fold avait été “amélioré” et que les derniers tests produits étaient en cours d’exécution pour respecter les délais. La sortie prématurée de l’appareil en avril fait tout de même tâche pour ce téléphone censé marquer l’avènement d’une nouvelle ère: celle des smartphones pliables, bijoux de technologie et d’innovation sur lesquels Samsung travaille depuis huit longues années. Cette fois c’est la bonne donc et on va pouvoir commencer à tenir nos smartphones comme des bouquins. C’est ce qui s’appelle un paradoxe.

Articles sponsorisés