Accroche-toi: la tempête Miguel arrive chez nous avec son vent à décorner les boeufs

Accroche-toi: la tempête Miguel arrive chez nous avec son vent à décorner les boeufs

Tu en as déjà marre des orages, de la pluie et du vent? Eh bien désolé de te l’annoncer mais c’est loin d’être fini. La tempête Miguel, après s’être occupée de l’Espagne, arrive en France et en Belgique. Elle devrait survoler le plat pays entre vendredi soir et samedi avec ses vents violents pouvant atteindre 100 km/h. 

Prépare-toi à un week-end mouvementé. On ne te parle pas de soirées de folie et de barbecues interminables, au contraire. En effet, la tempête Miguel qui s’est formée au large de l’Espagne est en chemin pour la Belgique. D’ailleurs, l’IRM (l’Institut Royal Météorologique) a choisi de placer l’ensemble des régions en alerte jaune. Cette alerte concerne ce vendredi dès 16h jusque samedi vers 18h. Désolé pour ton samedi.

Du vent, de la pluie, tout ce qu’on aime

Pour l’instant, Miguel survole la France le long de la côte: la Vendée, puis la Bretagne avant de s’attaquer à la Belgique. Samedi soir, Miguel continuera sa route vers la Scandinavie mais on y est pas encore. Avant qu’elle trace sa route, la tempête va nous offrir de belles précipitations puisqu’actuellement en France on est sur du 10l/m² qui passe localement à du 25l/m².

Au niveau du vent, on a enregistré des rafales de 110 km/h en Vendée mais chez nous, cela devrait être moins intense avec tout de même un vent soufflant à 50 ou 60 km/h dans les terres et jusqu’à 70 ou 80 km/h localement en rafales. Et si tu n’as vraiment pas de chance, cela pourra monter à 90km/h sous un orage. Et évidemment, il faut t’attendre à une grosse baisse des températures. Miam miam en plein mois de juin!

Articles sponsorisés