Accord sur le budget: la fin des semaines de 38 heures et plus d’accises sur le diesel et le tabac 

Accord sur le budget: la fin des semaines de 38 heures et plus d’accises sur le diesel et le tabac 

Cette nuit, peu après minuit, le gouvernement est parvenu à un accord sur le budget. Les principales décisions ont été divulguées, puis confirmées lors de la conférence de presse du gouvernement ce samedi après-midi. Les nouvelles réformes structurelles concernent l’emploi mais aussi la lutte contre la fraude sociale et fiscale. 

En tout, le gouvernement doit trouver 2,2 milliards d’euros. Il y a quelques petits trucs habituels pour se rapprocher de ce montant. Mais cela ne suffira pas. Les 400 millions de dépenses supplémentaires accordés à la sécurité sont déjà sortis du calcul. L’ensemble de coûts engendrés par la crise des réfugiés a été « budgétairement neutralisé ». Les demandeurs d’asile ne pourront plus immédiatement profiter de certains avantages fiscaux.

Fini les semaines de 38 heures

À côté de ça, fini les semaines de 38 heures. En échange, on aura un système qui peut fonctionner plus pendant des périodes intenses et qu’on pourra compenser pendant des semaines plus courtes ou des périodes plus calmes. Le paiement des heure sup’ sera aussi assoupli et un « cadre approprié pour les heures supplémentaires occasionnelles » sera mis en place.

Il y aura deux nouvelles structures d’investissement afin d’attirer des investisseurs dans l’immobilier et l’infrastructure dans notre pays. Dans la sécurité sociale, des mesures entreront en vigueur comme le contrôle plus strict des demande de crédit-temps motivées et des conditions plus strictes pour l’octroi du chômage économique. Il y aura également des sanctions supplémentaires pour les employés comme les employeurs pour encourager les malades de longue durée à retourner au plus vite au boulot.

Il y aussi un plan de bricolage avec les pensions des employés de la fonction publique:ils devront travailler plus longtemps pour avoir une pension complète.

Taxes

Il y aurai aussi une taxe sur les paris en ligne et l’augmentation de l’accise sur le diesel et le tabac sera mise en œuvre plus rapidement que prévu. De plus, 265 millions d’euros seront économisés sur les dépenses des départements.

Un paquet de mesures anti-fraude sont en discussion et l’impôt sur les sociétés sera réformé. Cela devrait rendre plus « équitable » la fiscalité des PME.

Articles sponsorisés