Abandon des poursuites pour agression sexuelle contre Kevin Spacey qui n’en a pas encore fini avec la justice

©EPA

L’acteur Kevin Spacey est dans la tourmente depuis 2 ans, quand il a fait l’objet de plaintes pour harcèlement et agressions sexuelles. Mais ce mercredi, l’acteur peut (un peu) souffler: les poursuites le concernant dans l’état du Massachusetts ont été abandonnées.

C’est une petite victoire mais pas la fin de la traversée du désert pour Kevin Spacey. En effet, les poursuites qui visaient l’acteur américain, inculpé d’attentat à la pudeur et d’agression sexuelle, ont été abandonnées dans l’Etat du Massachusetts. Et c’est grâce à la victime présumée qui a finalement refusé de témoigner pour ne pas s’incriminer.

Le procureur compétent pour l’île de Nentucket, théâtre des faits présumés, a donc bien remis une lettre au juge où il justifie sa décision “du fait de l’indisponibilité du témoin à l’origine de la plainte”.

Pas tiré d’affaires

Mais c’est loin d’être la fin des galères pour Kevin Spacey qui fait toujours l’objets d’enquêtes aux États-Unis et en Angleterre. Cet abandon des poursuites n’aura donc que très peu de conséquences pour l’acteur qui n’est pas prêt de retrouver un rôle de sitôt.

Pour revenir sur ce dossier en particulier, la vedette de House of Cards est accusée d’avoir, en juillet 2016, d’avoir touché un jeune homme de 18 ans qui bossait dans un bar, après l’avoir fait picoler. L’inculpation était tombée fin 2018 mais tout a évolué très vite quand les enquêteurs ont saisi le téléphone de la victime présumée.

Cette dernière avait en effet filmé la scène qu’il avait ensuite commentée par sms avec sa petite amie. Quand elle a ensuite appris que tout ce qui se trouvait sur la téléphone pouvait valoir des poursuites, la victime a décidé d’invoquer le 5ème amendement à la Constitution américaine, qui permet à un témoin de garder le silence pour ne pas risquer de s’incriminer.

Et après?

Si cette petite victoire est une bouffée d’oxygène pour Spacey, il va encore devoir s’entraîner à l’apnée. Car il y a beaucoup d’enquêtes en cours le concernant et d’après Variety, il aurait été interrogé en mai par la police britannique. Car selon Scotland Yard, deux hommes l’ont accusé de les avoir agressé sexuellement. C’était en 2005 et 2008 dans le théâtre de l’Old Vic où Spacey était alors directeur artistique.

Le théâtre avait mené une enquête interne et avait recueilli une vingtaine de témoignages qui incriminaient l’acteur plusieurs fois oscarisé. La plupart des accusations proviennent d’hommes souvent jeunes au moment des faits. En 2017, les emmerdes commençaient pour Spacey quand l’acteur Anthony Rapp affirmait qu’il avait été agressé sexuellement alors qu’il n’avait que 14 ans, en 1986. Kevin Spacey est, avec Harvey Weinstein, l’une des premières personnalités publiques à avoir été citée dans le mouvement #MeToo et #BalanceTonPorc.

Articles sponsorisés