70.000 personnes bravent la pluie à Bruxelles face à l’urgence climatique

70.000 personnes bravent la pluie à Bruxelles face à l’urgence climatique

La Belgique, trop timide concernant sa politique climatique, compte de plus en plus de citoyens engagés. Ils marchent à nouveau dans les rues de la capitale pour mettre la pression sur le politique. Peu importe la météo.

La police a très vite indiqué que plus de 10.000 personnes s’étaient rendues à la Gare du Nord, d’où partait le cortège aux alentours de 13 heures. Ils sont à nouveau venus montrer leur ras-le-bol par rapport à une politique belge pas assez ambitieuse face aux défis climatiques.

Après la marche de jeudi qui a rassemblé 35.000 élèves et étudiants, il s’agit cette fois d’un tir groupé, qui suit le précédent mouvement du 2 décembre et qui a vu 75.000 personnes débouler sur les boulevards de la capitale.

Selon une source policière qui s’est adressée à la RTBF, entre 25.000 et 35.000 personnes sont arrivées à Bruxelles en train. Un peu plus tard, la même source a confirmé le chiffre de 70.000 personnes présentes dans le cortège. Bref, un nouveau succès de foule malgré la pluie et le rapprochement des différents événements.

Bart De Wever: Tout va bien

Les slogans qui fleurissent aujourd’hui sont à nouveau adressés au monde politique. Encore hier au micro de la VRT, Bart De Wever demandait aux jeunes de ne pas se montrer trop pessimistes face à l’enjeu climatique: “Les jeunes ne doivent pas croire aux scénarios d’apocalypse ni aux prédictions de malheurs qui exigent que l’humanité fasse des changements irréalistes.”

Le Président de la N-VA a donc dévoilé la ligne de son parti en vue des prochaines élections, prenant souvent un malin plaisir à aller à contresens “des partis de gauche”, Ecolo et Groen en tête. Là où la N-VA défend des thèses identitaires et l’écoréalisme qu’elle oppose à l’écologie punitive, Groen, au contraire, prône la diversité et l’urgence climatique. Deux visions totalement en opposition.

Les élections de mai prochain apporteront leur lot de réponses concernant l’avenir politique de la Flandre. Bart De Wever estime lui que “l’humanité a toujours rencontré des problèmes majeurs, mais que nous avons toujours trouvé des solutions grâce à l’innovation.” Le président de la N-VA pense aux progrès technologiques qui assureront notre transition écologique.

Les milliers de scientifiques alarmistes et les milliers de personnes qui défilent depuis des semaines en faveur d’une conscientisation du politique apprécieront.

De la pluie? Même pas peur

Une délégation de Gilets jaunes également présente dans le cortège

Succès de foule: la preuve

“Tout simplement”

Articles sponsorisés