21 Savage rattrapé par son passé: le rappeur et ancien migrant risque l’expulsion

21 Savage rattrapé par son passé: le rappeur et ancien migrant risque l’expulsion

21 Savage risque d’être expulsé des États-Unis. Selon le service d’immigration américain, le rappeur de 26 ans, dont le nom à la naissance est Sha Yaa Bin Abraham-Joseph, est arrivé à Atlanta en 2005 en tant qu’adolescent britannique.

21 Savage est un rappeur qui a bien réussi. Son deuxième album studio I am > I was a été classé numéro 1 de la liste des albums Billboard au mois de décembre. Le rappeur a enregistré des morceaux avec Drake, Post Malone et Cardi B. Il est également nommé pour le disque de l’année et la meilleure performance rap / chant aux prochains Grammy Awards.

Le rappeur a quitté la Grande-Bretagne en 2005. Après l’expiration de son visa d’un an, 21 Savage est resté aux États-Unis. 21 Savage a régulièrement déclaré dans des interviews avoir grandi à Atlanta. Un porte-parole du service de l’immigration a déclaré que cette version des faits était erronée. L’artiste a été arrêté lors d’une action groupée du service de l’immigration et de la police.

Un modèle à suivre?

“Nous travaillons avec diligence pour faire sortir M. Abraham-Joseph de sa détention et nous travaillons en même temps avec les autorités pour dissiper tout malentendu”, a déclaré son avocat à Variety. Pour ce dernier, 21 Savage représente un modèle, parce qu’il s’est engagé dans des projets visant à apprendre aux jeunes défavorisés à gérer leur argent.

Mais c’est sans doute un peu exagéré. En septième année (la première année d’école secondaire chez nous), Abraham-Joseph a été définitivement banni des écoles du district scolaire du comté de DeKalb pour détention d’arme. Peu de temps après, il a été envoyé dans un centre de détention pour mineurs. Après sa libération, il a à nouveau tenté d’aller à l’école, mais il a finalement renoncé après s’être fait virer des cours à plusieurs reprises.

Abraham-Joseph a ensuite rejoint un gang qui avait des liens avec les Bloods. Trafiquant de drogue à temps plein est alors devenu son activité principale. Il a participé quelques fois à d’autres activités criminelles, comme le vol de voitures. Mais il n’a été arrêté qu’une seule fois après qu’un trafic illicite qui se tenait dans la voiture qu’il conduisait ait été dévoilé.

Touché six fois par des balles

En 2011, quand Abraham-Joseph avait 19 ans, il a perdu son bras droit, Larry, lors d’un échange de coups de feu. En 2013, à son 21ème anniversaire, Abraham-Joseph a été touché à six reprises par des membres d’un gang rival. Son frère, Johnny “Tay-Man” Abraham-Joseph, a, quand à lui, été tué lors d’une tentative de vol.

Malgré le fait que le rappeur se soit engagé en faveur de bonnes causes et déclare avoir donné un tournant positif à sa vie depuis qu’il connaît du succès en tant qu’artiste, il pourrait bien être rattrapé par son passé. 21 Savage a été condamné en 2014 pour une infraction liée à la drogue; par conséquent, il ne tombe probablement pas sous le coup de la loi des Dreamers qui protège les immigrés clandestins arrivés aux États-Unis dans leur enfance. Le rappeur est maintenant en garde à vue dans l’État de Géorgie. Un juge d’asile décidera de son sort.

getty

Articles sponsorisés