200 hooligans masqués font la chasse aux migrants dans le centre de Stockholm

200 hooligans masqués font la chasse aux migrants dans le centre de Stockholm

Une centaine de supporters de football, vêtus de noir, ont attaqué des personnes d’apparence étrangère, dont des mineurs, dans le centre de Stockholm vendredi soir.

Les agresseurs, des hooligans selon la police, portaient également des masques et des chapeaux. Ils ont partagé des tracts xénophobes en suédois avec le message “maintenant, c’est assez”. Les tracts menaçaient de nouvelles violences contre les réfugiés, pour infliger aux “enfants des rues nord-africains le châtiment qu’ils méritent”.

La situation a dégénéré aux alentours de la gare. Les “supporters” ont commencé à attaquer des personnes à la peau foncée. Selon des témoins, ils s’en sont pris particulièrement aux jeunes. Des témoins ont rapporté qu’ils ont vu des jeunes être isolés puis tabassés. Les hooligans ont également envoyé un policier en civil à l’hôpital. Ils étaient armés de poings américains. Quatre personnes auraient été interpellées. Aucune plainte n’a pas contre été déposée pour l’instant.

Le site d’extrême-droite Nordiska Motståndsrörelsen (Mouvement de résistance des pays nordiques) a revendiqué la responsabilité de cette action dans un communiqué. Les organisateurs affirment que cette zone autour de la gare accueillent “des migrants criminels”.

La question autour des migrants attisent les tensions en Suède depuis plusieurs semaines. Alors que l’extrême-droite progresse dans les sondages, le gouvernement a annoncé dans la semaine que 60.000 migrants dont la demande d’asile a été refusée seront expulsés du pays.

Articles sponsorisés