Poignant : un jeune rappeur rend hommage à sa soeur victime des attentats du 13 novembre

Rapper pour exprimer toute sa douleur et tenter de prendre du recul. En quelques mots sortis droit de son coeur, le jeune rappeur Krimsa Ngo rend hommage à sa " soeur partie parmi les anges de la fusillade " lors des attentats du 13 novembre.

 

Elle s'appelait Justine. Ce soir-là, elle avait rejoint ses amis à la terrasse du restaurant " La Belle équipe ", dans le 11e arrondissement de Paris. C'est là que des terroristes ont ouvert le feu et lui ont ôté la vie. Elle est partie " parmi les anges de la fusillade ".

Dans ce clip, le jeune rappeur Krimsa Ngo rend hommage à sa soeur. Il dédie aussi sa musique à Hyacinthe, Marie-Aimée, Thierry, Hodda et Halima (les amis qui l'accompagnaient) et à toutes les victimes des attentats. " Reposez en paix ", dit-il sur YouTube.

La vidéo revient sur les lieux du drame, puis à Montreuil où Justine habitait et au cimetière où elle est enterrée. " Je sais qu'il faut que je me relève, je sais qu'il faut que je me calme, je sais qu'il faut que je me démerde " , dit Krimsa Ngo. Malgré sa détresse, il tente de ne pas " réagir comme un bandit ".

Son message est poignant : " Je souffre en silence comme d'hab'. Je suis comme tous mes semblables. Mon sourire pour cacher ma peine. Nos souvenirs sur des photos. Mes photos pour calmer ma haine. Ton sourire parti trop tôt. Y a rien qui pourra te remplacer. Rien qui pourra me soigner. Moi j'aurais voulu t'enlacer. Te tenir par les poignets, te dire à quel point je t'aime. "

Krimsa Ngo livre ici un beau message musical empreint d'espoir. " Je regarde l'horizon. Ma raison dit qu'on se reverra. Pour l'instant ma vie suit son cours ", conclut-il.

Lisez aussi