Les directeurs de Volkswagen n'osent plus voyager aux États-Unis

Les directeurs du constructeur automobile allemand Volkswagen ne sont pas à l'aise à l'idée de voyager aux États-Unis. Des chercheurs américains auraient confisqué le passeport d'un employé de Volkswagen qui était en visite dans le pays. Ils veulent l'interroger au sujet du faux système anti-pollution de la marque. 

C'est le journal allemand Süddeutsche Zeitung qui a révélé la nouvelle. Mais du côté de Volkswagen, on parle de spéculation. " Les employés de Volkswagen voyagent toujours aux États-Unis ". Tout comme chez nous, le scandale Volkswagen fait l'effet d'une bombe aux États-Unis. Le constructeur allemand risque d'avoir une amende, amende salée car elle pourrait atteindre les 18 milliards de dollars.

Apparemment, des voyages de boulot ont été annulés. Selon des sources internes à l'entreprise, le nouveau patron de Volkswagen Mattias Müller postposerait un trip aux États-Unis. " Nous devons être certains qu'il soit légalement protégé avant de se rendre aux USA ", affirme le constructeur.

Lisez aussi