15 choses que tu reconnaitras d'office si tu travailles pendant les soldes

Que tu travailles dans une grande chaîne ou dans une petite boutique, les soldes c'est deux fois par an. C'est le pied pour les acheteurs, mais pour celui qui travaille, ça l'est un peu moins. Voilà tout ce que tu dois malheureusement subir durant les soldes:

1. Tout d'abord, il y a une méga préparation avant les soldes

Des étiquettes par-ici, des étiquettes par-là, des étiquettes PARTOUT.

2. En fait tu es à bout avant même que ça commence

Du stress? Naaaaaaaaaaaaan!!

3. Après avoir étiqueté pendant deux jours, tu ne peux plus voir d'étiquettes vertes

Et plus de rouges non plus d'ailleurs.

4. Tout comme les '30%' qui brillent sous tes yeux comme des étoiles

% % %.

5. Tu as rangé chaque pièce du magasin avant que la ruée commence

Be prepared!

6. Parce que ouais, au début des soldes, tout le monde sait que ça va être la ruée

Tellement de MONNNNNNDE: de l'ouverture à la fermeture.

7. Il y a teeeellement plus de gens que d'habitude, ce qui veut dire aussi: beaucoup plus de bordel

Et tu dois tout ranger...

8.Tu es évidemment toujours impatient(e) de te tenir à l'entrée de l'enfer... euh des cabines d'essayage

Les gens deviennent des animaux.

9. Mais... En même temps, tu penses aussi à tout l'argent qui va rentrer

Tching tching!

10. Il y a des gens qui trouvent que 30% ce n'est pas assez et qui "reviendront la semaine prochaine"

Ok.

11. Ou ils te demandent droit dans les yeux: "Quand est-ce qu'il y aura de plus grosses réductions?"

Vas-y teste moi.

12. Il y a une chose à laquelle personne ne touche dans le magasin: la nouvelle collection

Au moins, il y a un côté qui est bien rangé.

13. Le contraste avec la partie soldée est juste huuuuuuuge

Ordre contre méga boxon.

14. Une chose est sûre: pendant les soldes, vous vous soutenez entre collègues

Great team!

15. Et en fin de journée, vous regardez les chiffres avec fierté ;-)

Great work!

Les gens qui travaillent dans les magasins pendant les soldes sont des héros! RESPECT.

Déjà lu?