Toujours prêt? Oh yeah! 25 trucs qui arrivent d'office pendant le camp guide/scout

Il est enfin arrivé: le camp! Tu ne penses plus qu'à ça depuis des semaiiiines. Ton sac est d'office déjà prêt à côté de ton lit et t'as qu'une envie: partir, revoir tes potes et passer un camp de folie. Et que tu sois guide ou scout, il y a les incontournables du camp et chaque année c'est pareil. Alors ces 25 trucs vont d'office te rappeler quelque chose...

1. L'excitation quand tu arrives au camp est toujours É-NOR-ME

Y a pas de mots. T'as tellement attendu ce moment que quand tu arrives sur la prairie, on dirait que t'as conquis le monde ;-).

2. Et puis vient le gros dilemme: quel est le meilleur emplacement pour ta tente?

Il faut tout checker: l'inclinaison du sol, l'endroit qui a le plus de soleil en fin de journée mais pas trop le matin et surtouuuut: de la bonne terre! Et qui dort où???

3. Une fois que c'est décidé, tu te mets à construire tes lits sous le soleil, la pluie, dans la nuit... Tu t'y mets à fond

Les pieux, les transversales, les brêlages, les noeuds, les tissages de lits, tout ça n'a plus de secret pour toi.

4. Et t'as tout le matos qui va avec

La hache, bien aiguisée, la scie, le maillet... Ta malle à outils est encore mieux remplie que celle de ton père! Mais par contre pas la tronçonneuse, ça c'est tricher!

5. Mais bon, il y en a d'office un(e) qui finit par se blesser

Si ce ne sont que des cloques ça va encore. Mais parfois c'est plus grave... une hache qui finit sur le bord de la chaussure ou une masse qui dérape du pieu et finit sur la tête de quelqu'un... Prudence hein!

6. Après une bonne nuit de sommeil, le matin, il y en a toujours un(e) qui se lève au taquet et un(e) qui n'arrive pas à sortir de son lit

Mais bon c'est toujours comme ça, t'as l'habitude...

7. Le jour du totem, t'es toujours un peu stressé(e)

Même si le tien est passé depuis looongtemps, t'as toujours ce petit frisson quand ça commence. Nostalgie ou trauma... ça, par contre, ça dépend des gens ;-).

8. Et t'attends toujours le concours cuisine avec la plus grande impatience

Mais quand il est enfin là, typique, tu manges beauuuuucoup trop.

9. Après avoir bien bu et bien mangé, le tour à la feuillée est nécessaire mais.... beeeerk: elle te dégoûte tellement

Si il y a bien un truc donc on se passerait bien au camp, c'est la feuillée, pas vrai?

10. Mais pendant la journée crasse, y a pas grand chose que tu trouves vraiment dégueulasse

De la farine et des oeufs dans tes cheveux, no stress! Te rouler dans la boue, tu le fais avec plaisir. Même manger des trucs infâmes ça passe encore en ce jour si spécial.

11. Et puis tu te laves à la rivière ou la bassine et... woooaw, c'est si froid

À peine une pied dans l'eau que tu la trouve déjà juste caillante! Mais quand tu dois te laver les cheveux... là c'est vraiment vraiment chaud!

12. Et c'est là qu'on voit les piqures de chacun(e) et il y en a toujours un(e) qui fait une énorme réaction

À une piqure de moustique ou d'insecte, on ne sait jamais...

13. Tous les jours, t'espères TROP avoir du courrier

Mais c'est toujours les mêmes qui en reçoivent des tonnes... et t'aimerais bien que ça soit toi.

14. Mais si tu n'en reçois pas, c'est pas grave, les jeux sont tellement sympas que tu oublies vite

Franchement, c'est dingue l'imagination des animateurs pour toujours trouver des idées qui cartonnent. Vous gérez les chefs!

15. Et le hike, ça aussi c'est un trop chouette moment

Le moment de te retrouver en patrouille, de t'éclater hors du camp et de rencontrer plein d'autres guides/scouts d'ailleurs.

16. Même si parfois il faut se mettre à plusieurs pour lire la carte

Il y a ceux qui gèrent fois mille... et parfois il n'y a juste personne qui a le sens de l'orientation de ta patrouille... Le but alors: ne pas se perdre au milieu d'un bois :-).

17. Quand vient l'heure des veillées, tu sors ton plus beau déguisement

Et soit c'est la honte parce que t'as pas fait grand chose soit t'es la star parce que t'as juste le plus beau déguisement!

18. Et t'essayes d'office de te casser la voix - sur Bruel ou autre :-)

Mais bon là aussi, il y en a toujours chez qui c'est plus rapide que d'autre... Ok c'est sexy mais bon, faut pas crier pour crier hein.

19. Après typique, t'es encore super motivé(e) et t'as aucune envie d'aller dormir, mais les chefs t'obligent

Ben oui, faut aller dormir pour être en forme demain surtout que les chefs ont encore pleiiiin de choses à préparer. Euuuuh oui oui!

20. Alors que tout le monde le sait, les chefs ne vont pas dormir pour autant ;-)

Tellement typique!

21. Au moins ils seront au taquet quand les vireurs arrivent! #Oupas

Les virées, c'est aussi un énorme truc de camp. Parfois c'est super drôle et tu voudras aussi aller virer tes potes. Mais parfois ça fout quand même un peu les boules, faut bien l'avouer!

22. Quand vient le moment de déconstruire, t'es d'office un peu nostalgique

Surtout que ça vient toujours trop vite. T'as l'impression d'avoir commencé le camp il y a trois jours que ça sent déjà la fin.

23. Heureusement, il y a la dernière soirée et là, y a encore full souvenirs qui s'écrivent

Un grand feu, des malles de bouffe à vider, des chansonniers à réciter, (encore) des histoires à se raconter, des souvenirs à se rappeler. Oui la dernière soirée, c'est quand même une des meilleures!

24. Et le dernier rassemblement, waoooow les frissons tellement c'est géant

Tu chantes à pleine voix et toute la bonne humeur du camp se dégage... Et là, les parents sont toujours tellement impressionnés.

25. Et pour finir: euuuh, les gars, c'est à qui tous ces vêtements qui traînent? :-D

C'est seulement quand tout le monde est parti qu'on se rend compte que tout ce qui traine encore... Oupsiiii.

Déjà lu?