Daesh a capturé 900 kurdes dans le nord de la Syrie pour en faire des esclaves

900 Kurdes ont été arrêtés par l'État islamique ces trois dernières semaines dans la région d'Alep, au nord de la Syrie. Les Kurdes ont été emmenés de force pour creuser des tranchées et bâtir des fortifications, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Quand Daesh accuse une grosse défaite, ses combattants se vengent sur les civils. Soit en les abattant, soit en faisant des esclaves. Ces trois dernières semaines, l'organisation terroriste autoproclamée "État islamique" a capturé 900 Kurdes suite aux raclées que leur ont mis les forces kurdes.

Ces 900 captifs sont utilisés pour construire des fortifications et creuser des tranchées dans le nord de la Syrie, dans la région d'Alep, explique l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Parmi eux, 26 ont été abattues parce qu'ils refusaient de se plier aux ordres.

Les forces alliées composées des Kurdes et du SDF (Syria Democratic Forces), soutenues par l'armée américaine, continuent d'attaquer les djihadistes de l'État islamique en Syrie. Dans la région de Manbij al-Rai et al-Bab, les conflits ont fait 89 morts du côté kurde et 463 côté Daesh. Si la ville de Manbij tombe aux mains des forces armées, ce sera leur plus grande victoire depuis juin 2015.

Sources: AP, SOHR

Déjà lu?