27 images qui prouvent que les hommes sont (parfois) à la merci des femmes

Messieurs, tenez bon ! Si les courses de Noël sont derrières vous... Les soldes, elles, ne font que commencer. Un petit conseil : commencez d'ores et déjà à chercher l'excuse parfaite pour échapper à cet enfer... Sinon ces 27 images seront votre destinée.

1. L'enfer existe, c'est clair

2. Et si vous n'y croyez toujours pas... Demandez-le lui

3. Cette photo dit TOUT

4. Typique : " Tu peux tenir mon sac deux minutes, chéri ? "

5. Ou encore : " Je reviens dans une minute "

6. Une patience qui se transmet de génération en génération

7. Et qui se cultive dès le plus jeune âge

8. Vous êtes tous dans le même bateau...

9. Vraiment TOUS

10. Heureusement que les smartphones existent... Contrairement au wi-fi qui, lui, ne fonctionne jamais !

11. Et le pire, c'est quand elle vous demande votre avis

12. Allez, courage les gars. Dites-vous que ça peut difficilement être pire

13. Et à votre plus grand soulagement, il y a toujours des fauteuils dans lesquels vous pouvez vous affaler

14. Grâce à eux, ça devient plus sympa de faire du shopping en famille

15. D'ailleurs, ils sont tellement confortables que... Zzzzzzzzz

16. On voit tout de suite ceux qui ont l'habitude. Ils savent trouver les meilleurs fauteuils. Et ça, c'est tout un art !

17. Dans ce genre de situation l'expérience est exigée, Messieurs

18. Certains ne se gênent plus

19. Plus du tout même

20. Les autres ont appris que profiter de ce qui est exposé, c'est une question de survie

21. Et puis tant que Mesdames ne vous voient pas, vous pouvez tenter des positions interdites à la maison

22. Et même boire dans le canapé

23. Ou encore lire certains magazines...

24. Même sans chaise, vous savez vous adapter

25. Les boutiques de lingerie sont les pires. Et pour l'une ou l'autre raison, vos dames ne vous comprennent pas

26. Et les cabines d'essayage sont la preuve ultime que Satan est une femme

27. Prochaine étape : vous laisser dans un coin jusqu'au moment de sortir votre carte de crédit ? Et puis quoi encore ?

Lisez aussi