Toi aussi, tu as parfois l’impression de tomber quand tu t’endors? Voici pourquoi

Toi aussi, tu as parfois l’impression de tomber pile au moment où tu t’endors? Rien d’anormal à cela. Il arrive que le corps fasse un mouvement brusque lorsque tu t’assoupis. Si ce mouvement se combine avec un rêve, on peut avoir cette impression de tomber. Ce type d’expérience porte un nom: la secousse hypnique. Elle reflète les conflits à l’œuvre dans notre cerveau lorsque nous le mettons en veille pour nous endormir.

Pendant notre sommeil, notre corps est comme paralysé et nous sommes inconscients de ce qui se passe autour de nous. Mais le contrôle sur nos muscles ne s'arrête pas pour autant tout d'un coup.

Une certaine partie de notre cerveau (le système réticulaire activateur) contrôle nos fonctions de base, comme la respiration et notre système d’alerte. Une autre partie, le noyau ventrolatéral préoptique, gère la fatigue. Lorsque nous nous endormons, la première abandonne le contrôle et la seconde prend le relais.

Un processus graduel

Le processus se déroule graduellement, comme un variateur d’intensité sur une lampe. Mais les choses ne se font pas toujours en douceur. Il peut en effet arriver que la partie éveillée reprenne brièvement le dessus, ce qui provoque une secousse dans le corps. Ce phénomène n’est pas encore totalement élucidé.

Plusieurs hypothèses ont été avancées. Il pourrait s’agir d’une étape normale du processus d’endormissement, au fil duquel le rythme de la respiration et la température du corps diminuent. Une autre explication possible: le cerveau interpréterait la sensation de détente comme une chute et secouerait donc les membres pour que le corps reste droit.

Aucun danger

Le mystère n’est donc pas encore élucidé. Et tout le monde n’est pas frappé de la même façon. Ce que l’on sait, en revanche, c’est que les personnes qui ont des habitudes de sommeil irrégulières éprouvent cette sensation plus souvent que les autres. Et on la retrouve souvent en cas de fatigue extrême ou lorsqu’on est dans une position inconfortable.

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas lieu de s’inquiéter puisque ce phénomène ne présente absolument aucun danger. Il s’agit simplement d’une sensation désagréable… y compris pour celui ou celle qui partage ton lit ;-).

Lisez aussi

Source: BBC