Pourquoi tous les hublots d’un avion sont-ils percés d’un petit trou?

Toi aussi, tu as déjà remarqué que tous les hublots d’un avion sont percés d’un tout petit trou? À quoi sert-il, au juste? Et faut-il y réfléchir à deux fois avant de s’asseoir côté hublot?

Cover image
Le trou est parfois entouré de cristaux de glace.

© Istockphoto

Mark Vanhoenacker, pilote et écrivain, explique l’utilité de ces petits trous dans un entretien à Slate. Il s’agit d’orifices minuscules situés tout au bas des hublots. Impossible de les sentir, car ils se trouvent sur la plaque du milieu du triple vitrage qui sépare la cabine de l’air extérieur. Il s’agit en fait d’un trou d’évent, dont l’importance pendant le vol est cruciale – on imaginait bien qu’il ne se trouvait pas là pour des raisons esthétiques. Lors du décollage, la pression de la cabine et de l’air extérieur diminue. Mais le phénomène est nettement plus rapide dehors, car la pression de l’appareil est régulée. En vol, la pression en cabine est donc toujours supérieure à celle de l’air extérieur.

Les deux vitres extérieures doivent compenser cette différence de pression. Elles remplissent cette fonction parfaitement, mais le petit trou permet de garantir que la pression provenant de la cabine s’exerce uniquement sur la vitre extérieure. S’il devait y avoir un problème avec cette dernière, la vitre du milieu prendrait le relais. Dans ce cas, il y aurait bel et bien une petite fuite d’air vers l’extérieur, mais elle serait prise en charge par le système de pressurisation de l’avion sans le moindre problème.

Ces petits trous remplissent une autre fonction, très utile elle aussi: ils permettent d’évacuer l’humidité de la cavité qui sépare les vitres intérieure et extérieure et donc d’éviter la formation de buée. Bref, ces petites perforations permettent à la fois d’assurer la sécurité du vol et d’admirer le paysage qui défile sous les yeux des passagers.

Source: Slate