Fini les files de 4 heures: mercredi, Zaventem teste un nouveau système

La réunion entre le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) et les syndicats de police de Brussels Airport n'a rien donné mais tout n'est pas perdu. Demain, une nouvelle réunion est prévue pour que les passagers n'aient plus à se taper 4 heures de files. Et mercredi, un nouveau système sera mis en place.

Le Syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS) et le cabinet du ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) se sont réunis aujourd'hui pour trouver une solution aux problèmes de sécurité de l'aéroport de Zaventem. Comme ils n'ont pris aucune décision, une autre réunion est prévue pour demain, à 14 heures. Jan Jambon est convaincu qu'un système plus flexible et efficace peut être trouvé pour éviter de bloquer les passagers devant l'aéroport pendant des heures.

"Il y a eu de gros problèmes d'entonnoir à l'entrée. Il y a des processus qui doivent se mettre en place et qui ne sont pas encore bien déterminés," a expliqué Jérôme Aoust, secrétaire national du SNPS, à la RTBF. Mais les parties présentes à la réunion sont optimistes: une solution devrait être trouvée pour mercredi.

Chaos

Pour le moment, il y a encore un sacré désordre à l'aéroport de Zaventem. Certains passagers ont passé deux heures devant les portiques de sécurité, d'autres ont attendu si longtemps dans le froid qu'ils ont fini par rater leur avion. Tout cela parce que les mesures de sécurité ont été augmentées depuis les attentats de Bruxelles. Même si, comme le souligne un voyageur, "les murs de l'aéroport sont bien protégés. Mais quid des voyageurs?"

Bien que la sécurité ait été renforcée à l'aéroport, cela ne signifie pas que tout est revenu à la normale. "Les rassemblements de ce type ne sont jamais bons en terme de sécurité, " a ajouté Jérôme Aoust du SNPS ."Il faut étaler au maximum ces contrôles mais cela demande des moyens humains des moyens matériels et il faudra aussi en discuter lors de la réunion de ce mardi".

Pour un aperçu du chaos aujourd'hui à Zaventem:

 
Source: RTBF

Déjà lu?