Loin de regretter la création du piétonnier, Mayeur parle de peut-être l'étendre jusqu'au Sablon

Yvan Mayeur (PS), le bourgmestre de Bruxelles, est une des personnes à l'origine de la création du piétonnier dans le centre. Depuis, il n'essuie que des critiques. Ce soir il s'est exprimé sur la RTBF. Loin de regretter la création du piétonnier, il envisage même de l'étendre jusqu'au Sablon, à la demande de certains commerçants.

Est-ce que Yvan Mayeur regrette d'avoir créé le piétonnier? Pas du tout. "J'ai posé un acte alors que la Belgique n'en a pas l'habitude" explique-t-il sur la RTBF. Bruxelles serait une ville pour les voitures, d'où les multiples réactions des commerçants au piétonnier. Certains commerçants lui refusent même l'entrée dans leur resto mais là-dessus, Mayeur ne fera aucun commentaire.

Étendre le piétonnier jusqu'au Sablon?

"Il y a une pétition signée par 4000 personnes en faveur du piétonnier" explique Mayeur. D'ailleurs "lors d'une réunion qui s'est déroulée hier à l'Hôtel de ville pour présenter la maquette du piétonnier, une association a demandé la création d'un piétonnier qui irait du centre-ville vers le Sablon. Cette association compte 38 commerçants" fanfaronne Mayeur.

Et concernant les multiples critiques? Mayeur les a entendues et il va ajuster le piétonnier. "Ce qui compte c'est l'accessibilité du piétonnier. On pense qu'on ne peut plus venir dans le centre mais ce n'est pas vrai" explique-t-il. Il demande l'instauration de panneaux pour indiquer où se situent les parkings et combien de places ils comptent.

Elio Di Rupo le soutient

Quand on lui demande s'il n'a pas agit avant de penser, Mayeur répond: "Un moment on s'est dit: il faut y aller. On a posé un acte fort. Il fallait avoir de l'audace et nous en avons eu". Il assure même avoir le soutien de Di Rupo. Et dans la population, le piétonnier serait soutenu par 50% des gens. "Le piétonnier est devenu the place to be pour les jeunes. Tout le monde se donne rendez-vous là-bas". Ah bon...

Déjà lu?